Comment convaincre un recruteur de ne pas vous embaucher ?

Mis en avant

rage

Il est souvent difficile de trouver du travail et de réussir à signer un contrat suite à un entretien d’embauche. Voici nos conseils pour augmenter vos chances d’être refusé.

1) faire en sorte que votre CV soit obsolète
En effet, pour faire mauvaise impression, rien de tel qu’un CV vide, compliqué à lire et plein de fautes d’orthographe. Comme il s’agit de la première impression de votre ex-futur patron sur vous et vos capacités, assurez-vous que le torchon que vous lui présenterez soit le pire document jamais réalisé.

Les astuces
• N’hésitez pas à verser un peu de café ou de la sauce sur les bords du CV.

2) Donner une lettre de motivation bâclée
Prétentieuse, remplie de mensonges, de rêves irréalisables et de conditions insensées, votre lettre de motivation (toujours avec la touche fautes d’orthographes d’un élève de CM2) doit refléter votre caractère psychopathique, votre manque de conviction et votre passivité maladive. Objectif : montrer à votre interlocuteur que s’il vous engage sa boite va couler dans la semaine.

Les astuces
• Rédiger une lettre de motivation dans une langue morte.
• Copier un monologue tiré du film Gladiateur ou de n’importe quel film de Sylvester Stallone.

3) Rater son entretien
Etape la plus importante du processus de recrutement, l’entretien permet d’exposer son manque de savoir vivre, son impolitesse, ses maladresses et son incapacité à travailler en entreprise : à manifester votre personnalité. Pour passer le cap de l’entretien téléphonique, laissez quelqu’un d’autre parler à votre place, vous aurez tout le loisir de donner libre court à votre extravagance pendant le face à face. Il importe aussi de savoir qui relancer : interagissez avec tous les employés pendant la pause pour vous assurer qu’ils parlent de vous (en mal bien sur) auprès du patron. . Quel que soit le niveau de carrière ou le choix professionnel adopté, l’entretien doit donc être préparé très sérieusement en amont.

Les astuces
• Pour faire mieux que rater votre entretien vous pouvez tout simplement ne pas vous y rendre.

4) Tenue vestimentaire, le point culminant de votre « succès »
Il est évident qu’il faut faire dans l’excentricité, donc préférez les couleurs flashy, les tenues plus proches du Cosplay que de la mode masculine, les tenues de foot ou de plongée seront aussi de rigueur. La coupe de cheveux est aussi très importante et les accessoires aussi Bling Bling soient ils peuvent agrémenter votre tenue. Donnez libre court à votre imagination.

Les astuces
• Si vous n’y arrivez pas, demandez de l’aide à votre jardinier ou à votre petite cousine.
• Nos suggestions : tenue Prince saoudien, Winnie l’Ourson, Pirate des Caraïbes …

Note :

Toutefois, si vous cherchez réellement à vous faire engager, faites exactement le contraire de ce que nous vous conseillons.

Publicités

Dur, dur, le travail d’un SEO aujourd’hui

Nous sommes loin du temps ou il suffisait de choisir un nom de domaine pertinent, de créer une description sympa et de rédiger 3 ou 4 méta tags pour avoir son site en première page d’Altavista.

Dans le monde des moteurs de recherche d’aujourd’hui, de nombreuses variables entrent en jeu : il y a les balises de titre, les balises H1, les liens, etc… Mais d’autres pratiques ont vu le jour ces dernières années et qui autrefois étaient en dehors du domaine du référencement, il s’agit des signaux sociaux (entre autres).

Les signaux sociaux provenant de sites tels que Facebook, Twitter, Pinterest, Google + (et d’autres) sont en train de gagner en stature. Les plates-formes des médias sociaux comme les blogs et les communautés en ligne doivent désormais aussi être alignées avec les pratiques de SEO classiques car elles représentent aujourd’hui un levier potentiel et non négligeable pour améliorer le positionnement des sites.

Même la réputation personnelle (e-réputation) devient désormais importante. En effet, tirer profit de votre stratégie social média pour la construction et le renforcement des liens est essentiel. C’est la clé de voute pour de nombreux sites qui jouent énormément sur la réputation de la marque.

Une autre nouvelle pratique pour l’optimisation par les médias sociaux est l’optimisation vidéo. Comprendre comment optimiser efficacement le contenu vidéo, le distribuer et le mesurer de manière significative fait partie de l’ensemble des compétences de l’expert SEO en 2012. Que ce soit sur Youtube ou intégrée au site de la marque, la vidéo est un outil de référencement qui a pris de la valeur dans les algorithmes des moteurs de recherche.

Certes, l’expérience utilisateur est tout aussi importante (cela est particulièrement vrai si l’on veut maximiser la conversion du trafic généré par la recherche organique), mais des concepts comme le taux de rebond, la vitesse du site et, plus particulièrement, le contenu de celui-ci sont tous devenus des éléments clés dans le classement des principaux moteurs de recherche.

Ajoutez à cela les communiqués de presse, l’affichage publicitaire et d’autres la publicité hors ligne qui doivent être prises en compte, en particulier dans une perspective de recherche de la marque. En outre, vous devez avoir une bonne compréhension de vos campagnes et de votre business plan de telle sorte à promouvoir d’une façon intuitive et qui aide le consommateur à comprendre la direction de votre stratégie.

Cela nous amène vers un autre domaine d’une importance cruciale : l’analyse et la capacité de comprendre les données pour piloter une stratégie SEO et l’allocation intelligente des ressources avec un budget limité pour un retour sur investissement maximal. En effet, le SEO doit canaliser toutes les facettes de la stratégie d’une marque pour communiquer en adéquation.

Et puis bien sûr il y’a tous les outils qui vont avec tous ces systèmes. Outils de référencement (qui sont de plus en plus nombreux), les outils d’analyse, les outils de curation, les outils de surveillance, les outils payants de recherche et d’analyse et je suis sûr qu’il ya d’autres outils qui pourraient être utilisés dans ce sens et qui pourraient être classés dans d’autres catégories.

Le point est qu’il y’a beaucoup de choses à connaître. Plus important encore, la base de connaissance nécessaire pour utiliser efficacement ces outils et exécuter toutes les activités décrites dans cet article n’est pas une mince affaire, surtout que toutes les disciplines du marketing digital se croisent à un moment ou un autre. Un SEO ne peut pas (ou plus) se la jouer en solo, il doit désormais faire partie intégrante d’une équipe ou travailler en étroite collaboration avec les responsables marketing internes de la marque.

Pour être un bon référenceur aujourd’hui, vous devez être en mesure de jouer dans la cour de tout le monde. Vous devez à la fois être un référenceur classique, un marketeur affuté, un analyste perspicace, un rédacteur inspiré, une personne socialement extravertie, et j’en passe. Et c’est pourquoi, le SEO devrait être appelé marketing digital intégré (ou un truc du genre). Mais je vais quand même continuer à l’appeler SEO car cela me rappelle le bon vieux temps.