Top 10 des réseaux sociaux les plus populaires dans le monde (septembre 2016)

Mis en avant

Voici la liste des réseaux sociaux les plus populaires en terme d’utilisateurs. Cette liste est basée sur des statistiques relevées en septembre 2016. La liste est accompagnée du classement de ces réseaux sur Alexa ainsi qu’une petite présentation rapide.

Vous remarquerez que le nombre d’utilisateurs n’a pas forcément de relation directe avec le classement du site.

1 | Facebook

fb

1,100,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 2

Il s’agit du plus grand réseau de médias sociaux sur Internet, en terme de nombre total d’utilisateurs et de popularité. Fondé le 4 Février 2004 par Mark Zuckerberg, en moins de 12 ans, Facebook réussit à accumuler plus de 1,59 milliard d’utilisateurs actifs par mois, ce qui le rend automatiquement l’un des meilleurs moyens pour relier les internautes partout dans le monde.

On estime à plus de 1 million le nombre de petites et moyennes entreprises qui utilisent la plate-forme pour promouvoir leur entreprise.

 2 | YouTube

youtube

1,000,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 3

YouTube est le plus grand et le plus populaire média social  basé sur la vidéo sur le net, il a été créé le 14 Février 2005 par trois anciens employés de PayPal. Il a ensuite été racheté par Google en Novembre 2006 pour 1,65 milliard $.

YouTube peut se vanter de posséder plus d’1 milliard de visiteurs par mois et est le deuxième moteur de recherche le plus populaire derrière Google. Des transformations récentes sont en train d’en faire un média social à part entière qui, en plus, sera bientôt consultable en l’absence de connexion grâce à son service Youtube Go.

 3 | Twitter

twitter

310,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 8

Certains pourraient penser que limiter les messages à 140 caractères n’est en aucun cas un moyen de promouvoir leur entreprise, mais ils seraient surpris de savoir que cette plate-forme de médias sociaux a plus de 320 millions d’utilisateurs mensuels actifs. Ils utilisent tous les 140 caractères pour transmettre du contenu.

Les entreprises peuvent utiliser Twitter pour interagir avec des clients potentiels, répondre à des questions, diffuser les dernières nouvelles et en même temps utiliser les annonces ciblées pour un public spécifique. Twitter a été fondée le 21 Mars 2006 et son siège se trouve à San Francisco, Californie.

 4 | LinkedIn

linkedin

255,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 9

Fondé le 14 Décembre 2002, et lancé le 5 mai 2003, LinkedIn est le média social le plus populaire en ce qui concerne le réseautage professionnel. Le site est disponible en 24 langues et compte plus de 400 millions d’utilisateurs enregistrés.

LinkedIn est idéal pour ceux qui cherchent à se connecter avec des personnes dans des industries similaires, la mise en réseau avec des professionnels locaux et la diffusion d’information et de statistiques.

 5 | Pinterest

pinterest

250,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 26

Lancé en Mars 2010, Pinterest est relativement un nouveau venu dans l’arène des médias sociaux. Cette plate-forme se compose de panneaux d’affichage numériques (Pins) où les entreprises peuvent épingler leur contenu.

Pinterest a annoncé en Septembre 2015 avoir atteint 100 millions d’utilisateurs. Les petites entreprises dont le public cible est principalement composée de femmes devraient certainement investir dans Pinterest comme plus de la moitié de ses visiteurs sont de sexe féminin.

 6 | Google Plus+

google-plus

120,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : n/d

Google+ s’est fait sa place parmi les médias sociaux tels que Facebook, Twitter et autres LinkedIn grâce notamment à sa valeur SEO (référencement) qui en fait un outil incontournable d’utilisation pour la petite entreprise.

Lancé le 15 Décembre 2011, Google+ a rejoint les grands en enregistrant 418 millions d’utilisateurs actifs dès Décembre 2015.

 7 | Tumblr

tumblr

110,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 34

Tumblr est l’un des réseaux sociaux les plus difficiles à utiliser, mais aussi l’un des sites les plus intéressants lorsqu’il s’agit du contenu. La plate-forme permet en effet plusieurs formats de postes, y compris des citations, des messages de chat, des vidéos et des photos mais aussi des messages audio.

Le site a été fondé en Février 2007 par David Karp et accueille actuellement plus de 200 millions de blogs.

 8 | Instagram

instagram

100,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 36

Comme Pinterest, Instagram est un média social visuel. Le site, lancé le 6 Octobre 2010, a plus de 400 millions d’utilisateurs actifs et est possédé par Facebook. Beaucoup de ses utilisateurs l’utilisent pour poster des informations sur le voyage, la mode, la nourriture, l’art et des sujets similaires.

La plate-forme se distingue également par ses filtres uniques mais aussi des fonctionnalités de partage de vidéos et de retouche photo. Près de 95 % des utilisateurs d’Instagram utilisent aussi Facebook.

 9 | Reddit

reddit

85,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 30

Il s’agit d’un site de partage de nouvelles et de divertissement où les utilisateurs enregistrés peuvent soumettre des contenus tels que des liens directs et des messages en texte. Les utilisateurs sont également en mesure d’organiser et de déterminer leur position sur les pages du site en votant vers le haut ou vers le bas. Les soumissions ayant reçu le plus de votes positifs apparaissent dans la catégorie supérieure ou à la page principale.

Reddit a été fondé par l’Université de Virginie par 2 colocataires : Alexis Ohanian et Steve Huffman le 23 Juin 2005. Une décennie plus tard, le site revendique plus de 36 millions de comptes enregistrés et 231 millions de visiteurs mensuels.

 10 | VK

vk

80,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 21

VKontake est le plus grand réseau social russe dont le siège se trouve à Saint Pettersburg. Créé en 2006 par Boris Dobrodeev, le site ressemble beaucoup à Facebook et rassemble une communauté qui va bientôt atteindre les 100 millions d’utilisateurs (lu sur VK.com).

La majorité des utilisateurs sont jeunes (entre 12 et 25 ans selon les statistiques du site).

 

Suite du classement (mention honorable) :

11 | Flickr

65,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 91

 12 | Vine

42,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 1172

 13 | Meetup

40,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 296

 14 | Ask.fm

37,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 179

 15 | ClassMates

15,000,000 utilisateurs uniques par mois

Classement Alexa : 4022

7 conseils pour réussir sa stratégie social marketing

Le Social marketing est un art qui sert à promouvoir un produit ou une marque et dont l’utilisation est très populaire mais dont le succès n’est pas garanti. Les marketeurs qui veulent absolument en mesurer les retombées doivent aiguiser leurs lames avant de se lancer dans ce domaine. Voici une liste de sept conseils pratiques avant de vous lancer dans la compétition !

1. créer des profils social média sur des bases solides.

Vos profils sociaux sont importants dans la mesure où c’est à travers eux que vos amis et vos followers vont se connecter à vous. Il est donc crucial de bien réfléchir avant la création de ces profils. En effet, au lieu d’essayer d’obtenir un maximum de personnes qui vous suivent, essayez plutôt de vous connecter à des utilisateurs qui sont dans la même démarche que vous et qui seraient plus susceptibles d’être intéressés par ce que vous allez poster.

2. Déterminer ses objectifs et construire sa campagne autour.

Une fois que vos profils sociaux sont en place et qu’ils soient devenus la plaque tournante de votre stratégie marketing, prenez le temps de déterminer vos objectifs et créez un plan marketing qui vous aide à les atteindre. Créez un plan qui puisse prévoir des solutions à  toutes les situations, qui vous aide à explorer et à comprendre les nuances de chaque plateforme et ses utilisateurs. Ce plan devrait aussi vous permettre de réaliser un renvoi efficace vers vos sites professionnels en visant ceux qui peuvent être intéressés par le service que vous proposez.

3. Effacer le mot “spam” de son vocabulaire social média.

Si l’art dont nous parlons était aussi simple que de poster un maximum de liens vers vos sites à travers les plates-formes sociales, tout un chacun serait un marketeur professionnel. En réalité, lors d’une stratégie social marketing vous devez vous assurer d’être toujours du bon coté de la ligne du spam, vous devez être créatif pour être efficace. Ne vous abaissez pas au niveau du spammeur incontrôlé ; n’envoyez jamais des messages à ceux qui n’en sollicitent pas, ne postez pas de liens sur les murs des utilisateurs ou des autres marques et n’insistez pas auprès des personnes qui ne sont pas intéressées par votre produit.

4. Parler marketing !

Une fois vos objectifs et votre plan marketing en place et que vous vous êtes débarrassés des méfaits du spam, vous pouvez lancer votre campagne marketing social média. Commencez par communiquer en vous adressant aux individus (en oppositions aux masses) et diffusez le contenu qui est susceptible de les intéresser.

5. S’adresser à ses amis et à ses followers différemment.

Réussir sa stratégie marketing nécessite plus que de simplement poster du contenu à but promotionnel, la génération de trafic et de conversions requiert un vrai travail de fond. Peu importe le marché, les consommateurs sont toujours à la recherche de quelqu’un qui les aide et réponde à leurs questions, et c’est là que réside le vrai potentiel du social marketing. Vous devez vous assurer d’être disponible pour répondre aux questions, répondez à tout le monde, à tout moment de la journée. Rassurez vos followers et construisez une relation de confiance et de loyauté.

6. Être une personne, aussi.

Montrez à vos followers que vous êtes une personne qui cherche à les aider et à éduquer les masses, que vous essayez d’informer les utilisateurs à propos de votre produit ou vos services. Détachez-vous de la multitude de spammeurs qui existent sur les réseaux sociaux. Même si un mur bondé de liens donne l’impression d’offrir de nombreuses informations à propos de votre produit, sachez que vous disposez déjà d’un site web pour cela. Préparez-vous aussi à donner de votre temps pour répondre aux questions de façon individuelle et personnelle.

7. Analyser, adapter, répéter.

Les six étapes précédentes vous permettent d’être plus efficace dans votre stratégie social média mais le vrai challenge réside dans votre capacité d’analyser les retombées et de vous adapter en conséquence. Toutes les tactiques que vous utiliserez ne seront pas efficaces immédiatement et vous devez permettre à vos méthodes d’évoluer avec les besoins des personnes que vous tentez d’atteindre.

Conclusion

Évidemment, suivre ses étapes n’est pas la garantie d’un succès absolu mais elles vous fournissent les bases pour réussir votre stratégie social média, le reste dépend de vous et de votre application de ces conseils sur le terrain. De plus, cette exposition sociale ne peut être que positive pour votre entreprise, ne vous découragez pas si les ventes n’explosent pas du jour au lendemain. L’image que vous êtes en train de vous construire aujourd’hui sera la clé de votre succès de demain.

Source

Les médias sociaux ont-ils pris le dessus sur la recherche et le SEO ?

Quel rôle jouent les médias sociaux dans les résultats de recherche et le SEO ?

Il existe encore de nombreuses entreprises B2B qui ne sont pas engagées dans les médias sociaux. Leur excuse ? « Les médias sociaux ne contribuent pas à notre effort de vente », « nous ne pouvons pas en mesurer les résultats », « ça ne rentre pas dans nos objectifs principaux » et la liste continue.

En fait, sans une utilisation des médias sociaux, votre effort SEO et votre positionnement dans les résultats de recherche n’est qu’à 50% de son potentiel. Si vous pensez que les professionnels ne sont pas engagés dans les médias sociaux, détrompez-vous. Plus de 5 millions d’investisseurs utilisent LinkedIn. De plus, selon une enquête réalisée en 2011 par Hubspot auprès de 611 consultants, 61% d’entre eux ont avoué avoir décroché un nouveau client directement à partir de LinkedIn.

Est-ce que les médias sociaux sont en train de remplacer la recherche ?

Lee Odden dans son article « Social Media & SEO », affirme que la recherche est maintenant de plus en plus « sociale ». La plupart du contenu provient aujourd’hui des médias sociaux (blogs, vidéos, tweets, messages Facebook et images).

Selon Lee, « Tous les principaux moteurs de recherche prennent en compte les flux de données de Twitter et de Facebook. En fait, si l’on compare les chiffres de volume de recherche et selon une étude de 2009 (que dire aujourd’hui), Twitter est le second moteur de recherche le plus populaire (Google 88 milliards de requêtes, Twitter 18 milliards, Yahoo 9,4 milliards et Bing 4,1 milliards de requêtes par mois) ».

Voici d’autres statistiques intéressantes :

50% des 900 millions d’utilisateurs actifs de Facebook se connectent quotidiennement.
• plus de 30 milliards de contenus sont partagés chaque mois sur Facebook.
• plus de 700 tweets par minute contiennent un lien vers YouTube.
120 millions d’utilisateurs actifs sur Twitter et 55% y accèdent via leur mobile.

L’article de Mediapost « les médias sociaux s’emparent de la recherche » affirme que « Les médias sociaux ont dépassé la recherche et sont en passe de devenir la première source d’affichage publicitaire en ligne et d’achat », selon son enquête réalisée auprès des agences de publicité aux États-Unis. John Shelton, rédacteur en chef et président du magasine rajoute même « je n’ai pas entendu le mot « recherche » une seule fois et 3 réponses sur 4 étaient en rapport avec les médias sociaux. Les médias sociaux sont le principal objectif des agences marketing en ce moment ».

Nous savons déjà que Google et Bing ont commencé à adapter leurs algorithmes de recherche aux médias sociaux et ce depuis quelques années. Bing essaie en plus maintenant de rivaliser avec Google sur les fonctionnalités de recherche sociale.

Pour conclure, si votre entreprise ne dispose pas d’une forme de communication sur les médias sociaux, alors vous êtes un dinosaure en voie de disparition. Choisissez une plateforme et la meilleure méthode de participation pour votre entreprise et votre public et commencez petit pour prendre de l’ampleur plus tard. Les médias sociaux ne vont pas disparaître de sitôt, au contraire, ils vont évoluer et devenir tout aussi développés que d’autres types de médias que nous avons utilisé pendant des décennies.

Pourquoi devriez-vous utiliser Pinterest pour votre stratégie social média et SEO ?

Pinterest est devenu en l’espace de deux ans l’un des acteurs majeurs de l’espace média social. Cette progression s’est traduite par l’acquisition de 4 millions d’utilisateurs actifs à la fin de l’année 2011 (selon leur page Facebook) et de 8.3 millions d’utilisateurs aujourd’hui.

Pinterest est désormais le troisième réseau social en terme de popularité (statistiques avril 2012), derrière Twitter et Facebook. En six mois, il est devenu plus populaire que LinkedIn, Foursquare, Instagram et Google+ (en volume de trafic).

L’audience de Pinterest est en pleine croissance :

Grâce à cette croissance, Pinterest espère conquérir le monde. L’entreprise est en train de concevoir une interface traduite en français, en allemand, en japonais, en portugais et en espagnol.

Il faut aussi considérer l’augmentation du nombre d’utilisateurs de sexe masculin sur Pinterest. En septembre 2011, 74% des utilisateurs étaient des femmes pour 25% d’hommes.

En mars 2012, le nombre s’est équilibré et il existe aujourd’hui 65% d’utilisateurs de sexe féminin contre 35% de sexe masculin. L’âge des utilisateurs varie (selon la même étude de mars 2012) entre 35 et 54 ans.

Pinterest a donc augmenté en nombre de visiteurs, est devenu plus équilibré entre les sexes, l’âge moyen a augmenté de 5% en 2 ans et il va désormais s’attaquer au marché mondial en ajoutant d’autres langues pour l’utilisation du site. Donc si Facebook et Twitter font partie intégrante de votre stratégie social média/SEO, vous devriez aussi considérer Pinterest comme une plateforme sur laquelle établir votre présence en ligne.

Les signaux sociaux de Pinterest :

Une étude a été réalisée récemment pour voir l’impact des Pins sur le référencement. Pour un site web ne possédant aucun backlink, un compte Pinterest a été créé et deux articles ont été partagés sur le réseau (il s’agit en fait de deux recettes de cuisine). Les résultats sont assez intéressants :

-En une semaine, le nom de domaine en question a accumulé 150 backlinks.

-Le site ne répondait au début qu’à la recherche pour un seul mot clé. Après l’expérience, il a été indexé pour 25 mots clés (à concurrence moyenne ou faible et composés de deux termes ou plus), en une semaine (selon Google Webmaster Tools).

-Même si les Pins ont été espacés dans le temps, d’autres liens générés par le partage de ces articles sur WordPress, Tumblr, Google images, etc.. ont généré de nouveaux backlinks. Un petit buzz social a donc été créé et le site a gagné en visibilité.

La valeur des Pins :

Est-ce que cette stratégie peut s’avérer payante pour des mots clés à haute valeur concurrentielle ou pour booster massivement une image de marque ? Probablement pas !

Peut-elle aider à diversifier le profil des backlinks d’un site web ? Certainement.

Google prend-il en considération le contenu nouveau et original partagé sur les réseaux sociaux ? Oui.

Est-il facile d’injecter un contenu nouveau et original depuis votre site web ? Oui.

Si vous créez des images intéressantes et créatives et que vous avez de l’influence sur Pinterest, est-il possible que ça fasse un buzz et que ça devienne viral ? Oui.

Les entreprises doivent-elles investir dans l’utilisation de Pinterest ? Absolument !

Pinner c’est gagner :

Il n’existe aucun doute que Pinterest est en train de devenir un réseau social majeur sur lequel vous devriez miser pour appliquer votre stratégie des médias sociaux. La clé du succès étant de créer des images intéressantes à partager avec les autres utilisateurs.

Si vous appliquez les techniques de référencement SEO dédiées à Pinterest, vous pourrez profiter de la popularité de ce réseau pour faire décoller votre site ou votre produit.

Source

[Rebranding] Renouveler son image de marque, 4 raisons de l’envisager

Quel est l’intérêt d’une refonte de son image de marque ?

La refonte ne répond pas nécessairement aux attentes et aux besoins de l’entreprise de manière directe, mais plutôt aux attentes de ses clients. C’est pourquoi, et pour mesurer l’importance d’une refonte, il faut prendre en compte l’accessibilité et la différenciation du marché, la connaissance de la marque, la pertinence et la vitalité, la personnalité des clients, leurs préférences, leurs usages et la connectivité émotionnelle.
Si votre entreprise peut améliorer sa relation avec ses clients dans un de ces domaines, alors vous pouvez considérer sérieusement une revitalisation de votre image de marque.

Raison #1 : Avantage concurrentiel
Votre marque est le visage public de votre activité. Et puisque le climat économique change, vous devez vous adapter et changer à votre tour. Une refonte bien élaborée permet à votre entreprise de refléter les dynamiques du marché et donc de gagner un avantage compétitif pour devenir un des leaders de l’industrie. Dépassez vos concurrents et augmentez votre part de marché à travers une image actualisée. En revitalisant le message de votre marque, vous pouvez anticiper une perte de confiance de la part des clients ou/et une rentabilité décroissante.

Raison #2 : Simuler une croissance
La refonte peut servir à réduire les couts des opérations et à s’adresser plus efficacement aux clients. Lorsque la diversité des produits et la complexité du portfolio réduit l’impact de la marque, une refonte peut combattre la fragmentation de l’audience et gommer l’incohérence tout en simulant la croissance. En grossissant, l’actualisation de l’image de l’entreprise peut satisfaire la curiosité du consommateur et sa soif de nouveauté. Dans ce sens, la refonte traduit l’expression de l’évolution de l’entreprise.

Raison #3 : Expansion du marché à long terme
Lorsqu’une entreprise s’agrandit et prospère, généralement, ses produits ont besoin d’une petite refonte pour refléter ce nouveau statut. Toute compagnie émergente qui ne suit pas ce processus risque de se faire dépasser par la concurrence. Le budget limité en matière d’image de marque caractéristique aux petites entreprises n’est pas compatible avec la croissance de celle-ci.

Raison #4 : Innovation = rentabilité
Un changement d’image de marque pour une entreprise reflète inévitablement un changement de taille et de positionnement sur le marché, mais il reflète aussi un changement de technologie et un désir d’innovation. En effet, la prospérité économique et l’amélioration technologique vont de pair. D’ailleurs, les entreprises qui évoluent dans le monde de l’internet et des hautes technologies sont plus susceptibles que les autres de changer leur image de marque plus souvent. Les responsables de ce genre de sociétés revitalisent leur image proportionnellement à l’évolution de leur produit. Et puisque, comme nous l’avions déjà noté, votre image de marque est le visage public de votre activité, lorsque cette image échoue à refléter le niveau de technologie et d’innovation que vous avez atteint et que vous proposez, vos clients risquent de supposer que vous avez aussi échoué au niveau de cette innovation. Vos concurrents qui ont plus recours que vous à la revitalisation de leur image risquent de vous dépasser en termes de réputation et de rentabilité même s’ils n’ont pas votre niveau de technologie.

Quelle que soit votre raison de rénover votre image, celle-ci doit être fidèle aux services que vous proposez. Elle est essentielle pour communiquer à vos consommateurs le niveau de qualité que vous avez atteint. De plus, cette refonte peut aussi avoir des effets bénéfiques sur la culture interne de votre entreprise et revigorer vos salariés. Surtout si vous les incorporez dans le processus de rajeunissement et que vous prenez en compte leurs remarques concernant cette nouvelle image que vous voulez donner. Ainsi, l’image externe sera encore plus en accord avec la culture interne de l’entreprise.

Source

Le partage social, une nouvelle façon de référencer les sites ?

Tout le monde parle de l’influence des médias sociaux sur le référencement SEO mais à quel point ? Voici quelques idées sur la réelle influence du partage social sur les résultats de recherche et comment en profiter pour optimiser son référencement sur Google :

1 – Augmentez le nombre de partages

Même si l’on n’a aucune certitude sur le sujet, il existe des signes de la part de Google et de Bing que le nombre total des signaux sociaux (le nombre de fois que votre contenu est partagé sur Google+, Facebook, Twitter, etc…) joue un rôle important et agit pour refléter votre autorité sociale. Mais prendre en compte les signaux sociaux en tant qu’indicateur de l’autorité a des limites car il est facile de tricher en achetant des followers ou de n’importe quelle autre façon qui va à l’encontre des recommandations de Google dans la façon de construire des liens. De nos jours, il est difficile de se rendre compte si Google peut faire la différence entre les vrais et les faux signaux mais soyez certains que dans le futur il en sera capable.

C’est pourquoi il est déconseillé d’utiliser ce genre de méthodes même si elles pourraient avoir des effets bénéfiques à court terme, elles seront surement pénalisées un jour ou l’autre pour mener à une perte de temps et d’argent. Il est donc préférable de se concentrer sur un réel contenu pertinent et sur les appels à l’action pour se construire une réputation sociale durable. Utilisez des outils comme Digg pour propager l’info et faire en sorte que votre contenu soit partagé sur les réseaux sociaux.

2 – Augmentez la perception de votre autorité

Le plus gros avantage des réseaux sociaux c’est leur aptitude à partager l’information en brisant les barrières et en vous aidant à atteindre un nouvel auditoire qui pourrait vous aider à partager votre contenu en un rien de temps. C’est pour cette raison que l’utilisation des réseaux sociaux pour augmenter votre autorité est aussi importante que travailler à augmenter le nombre de fois où votre contenu est partagé.

Google et Bing ont, tous les deux, indiqué que les signaux sociaux jouent un rôle dans l’algorithme des résultats de recherche et que l’autorité de l’utilisateur influe sur la perception de la valeur de ces signaux.

En réponse à la question posée par Danny Sullivan de Search Engine Land aux représentants de Google et de Bing : “Est ce que la valeur du lien change selon l’autorité de la personne qui le partage ? », ces derniers ont répondu :

“Oui.” [Bing]

“Oui, nous prenons en compte ce paramètre, l’autorité de l’utilisateur est indépendante du PageRank mais elle a un poids dans les résultats de recherches ordinaires.” [Google]

Être une autorité sur les réseaux sociaux offre donc de nombreux avantages car non seulement votre contenu est partagé plus que les autres utilisateurs (les internautes ont tendances à partager le contenu des experts dans le domaine plus que celui d’un internaute lambda) mais aussi parce que vos signaux deviennent plus importants aux yeux de Google et de Bing.

Évidemment, pour augmenter votre autorité il vous faut du temps et du travail car vous devez fournir un effort pour attirer de nouveaux auditeurs et varier votre contenu partagé pour améliorer votre réputation et vous positionner comme un expert dans votre domaine. Toutefois, ces efforts ne requièrent pas plus de temps et d’effort que la construction des liens dans le référencement organique (même si elles mènent à plus de partage et que ce partage et plus personnalisé que la méthode classique), il est donc clair que cela vaut la peine d’être poursuivi.

3 – interagissez avec des utilisateurs qui possèdent déjà de l’autorité

Puisque les réseaux sociaux permettent d’engager et de communiquer avec de nouveaux followers, le contraire serait aussi valable. Les réseaux sociaux vous permettent de communiquer avec les utilisateurs qui possèdent déjà de l’autorité et qui peuvent partager votre contenu avec leurs followers à eux, ce qui a le mérite de décupler l’effet escompté par le partage de contenu.

Pour que ces personnes, qui sont déjà très occupées à soigner leur réputation et qui sont très à cheval sur le contenu qu’ils partagent s’intéressent au votre, vous devez d’abord :

  1. Identifier les utilisateurs qui ont de l’autorité : pour entamer ce processus, vous devez d’abord identifier quelques utilisateurs qui ont de l’autorité. Gardez en tête que les utilisateurs de ce genre, ne correspondent pas tous avec votre audience et la cible que vous visez, essayez de retrouver ceux qui sont vus comme des experts dans le domaine spécifique autour duquel vous voulez construire votre réputation.
  2. Construire une relation progressivement : la meilleure façon d’intéresser un expert de ce poids est de partager son contenu. Partagez donc ses articles de blog et retweetez ses tweets dans le but d’amener du trafic vers son site. Vous pouvez aussi poster des commentaires pertinents sur son blog de façon à le féliciter pour son expertise et à montrer que vous êtes vous-même un connaisseur, à votre niveau.
  3. Le contacter lorsqu’il existe une opportunité qui soit bénéfique dans les deux sens : ne vous attendez pas à ce que l’expert partage votre contenu à moins qu’il existe une plus-value pour son audience à lui. Par exemple, s’il publie un article qui soit en rapport avec votre domaine de compétence, demandez-lui de promouvoir votre article sur le même sujet.

Sachez enfin que la construction d’une telle relation nécessite un peu de temps. Toutefois, les résultats sont très significatifs en matière d’augmentation de trafic et de gain d’autorité.

Source

[infographie interactive] Le guide des médias sociaux 2012

Une excellente infographie qui dans sa forme interactive permet de trier les différents médias sociaux selon leur efficacité en communication, en exposition et en SEO.

Référencement, les détails que certains clients ne semblent pas comprendre

Lorsque vous réalisez des campagnes de Référencement pour un client, la partie la plus pénible est d’essayer de lui expliquer le fonctionnement de l’opération. De nombreuses personnes ne savent pas ce qu’est exactement le SEO, heureusement que déterminer les points qu’ils ne comprennent pas, peut vous aider à les leur expliquer. Voici une petite liste, non exhaustive (vous pouvez rajouter les vôtres) de ce que certains clients ont du mal à comprendre :

1-les résultats n’apparaissent pas d’un claquement de doigts :
En effet, le Référencement se fait sur la durée, il a besoin de temps. Plus vous prenez votre temps et plus vous construisez une stratégie SEO sur de bonnes bases et qui soit faite pour durer. En effet, Google n’apprécierait pas qu’un jour vous soumettiez 36 liens et 0 liens pendant la semaine suivante. Il vaut mieux créer 3 ou 5 liens par jour que plusieurs liens d’un coup puis plus rien pendant des semaines.

2-vous ne pouvez pas toujours être en première position :
De nombreux clients pensent qu’en ayant recours à une agence de Référencement, il vont atteindre la première position pour les mots clés qu’ils ont choisi. C’est loin d’être garanti, d’autant plus que leurs concurrents ont recours à des professionnels aussi. De plus, même si vous atteignez cette position, il faudra se battre pour la garder en continuant le travail.

3-vous ne pouvez pas compter que sur une seule source de trafic :
Il est vrai que Google est le premier moteur de recherche et le plus populaire mais ce n’est pas une raison pour ignorer les autres. Yahoo et Bing peuvent aussi vous apporter leur lot de visites. Vous devriez en plus compter sur d’autres secteurs du Référencement pour générer du trafic vers votre site, comme les liens par exemple.

4-vous ne pouvez pas dicter à Google quoi faire :
D’ailleurs personne ne peut contrôler Google, ils peuvent changer leur algorithme et les règles du Référencement de sites quand ils le désirent sans prévenir, et il n’y a rien à faire. Depuis l’apparition de leur réseau social, ils donnent plus d’importance aux signaux sociaux mais personne ne connait leur impact réel. De plus, ceux qui tentent de déchiffrer l’algorithme de Google sont immédiatement retrouvés et pénalisés par le moteur de recherche.

5-le Référencement n’est pas fait pour palier à d’autres défaillances :
Si votre site a d’autres problèmes, même un Référencement intensif ne pourra rien y faire. Avant de vous lancer dans une campagne SEO, vous ferez mieux de vérifier s’il n’existe pas d’autres secteurs à améliorer (contenu, graphisme, etc…). Il existe aussi ce que l’on appelle l’optimisation on-site, c’est la vérification des balises (H1, H2, H3 notamment), des head tag, etc… Si votre site n’est pas optimisé pour le Référencement, le référencer équivaudrait à pédaler dans la choucroute.

6-vous ne pouvez pas devenir un expert du jour au lendemain :
Certains client croient que parce qu’ils ont lu un article ou deux sur le Référencement, ils sont devenus des experts dans la matière, et veulent vous apprendre votre boulot. Comprendre le SEO est un processus long et interminable et certains paramètres peuvent échapper même au plus expérimentés.

Source  [anglais]

Ne faites pas tout ce que vos clients vous disent de faire !

1-Le client a toujours raison, oui mais…

Il est connu que « le client a toujours raison » mais le client a aussi besoin d’idées constructives. S’il pouvait le faire lui même, il n’aurait pas eu recours à vous ou à votre expertise. En effet, il est important de l’écouter et de le laisser partager son point de vue, c’est également lui qui trace les grandes lignes mais il revient à vous de mettre au point les détails techniques puisqu’il s’agit de votre domaine de compétence.

2-Déterminez à l’avance les délais nécessaires à la réalisation du projet

La question des délais est aussi très importante, expliquez à votre client que tel projet nécessite autant de temps et ne le laissez pas vous forcer la main. Par exemple une campagne de référencement ne peut pas se faire en quelques semaines, il faut des mois pour cueillir les fruits de son travail. Attribuez à chaque tache le temps nécessaire à sa bonne réalisation. Dans le cas contraire, vous risquez de bacler le travail et il ne sera pas satisfait de toute façon. Il est nécessaire dans certains domaines d’établir une charte, celle-ci détaille les tâches à réaliser et le temps nécessaire à chaque étape.

3-Faites passez le message avec tact et courtoisie

Toutefois, il faut prendre en considération que c’est le client qui signe le chèque, donc évitez de lui dire en face qu’il est complètement idiot s’il veut du rouge sur du noir alors que vous pensez que son site serait tellement mieux avec du gris sur du blanc. Souvent, le client donne son avis ou essaye d’imposer ses idées sans prendre en compte la faisabilité ou les standards du marché, c’est à vous que revient la tâche de le lui faire comprendre.

D’autre part, il existe des situation où vous devez tenir bon et expliquer pourquoi vous pensez que votre point de vue est meilleur. Essayez d’être professionnel et courtois et vous gagnerez son respect. Toutes ces mises au point ce font avant la réalisation du projet, car une fois entamé il est impossible de revenir en arrière et il y va de votre réputation.