[infographie] B2B et social média

D’après cette infographie :

  • Les professionnels du marketing étaient 83% à utiliser les médias sociaux en 2010, ils sont 93 aujourd’hui.
  • Les médias sociaux leur permettent d’acquérir de nouveaux clients (56%)
  • Ils leur permettent d’améliorer leur référencement (60%)
  • ils utilisent Facebook(87%), Twitter (84%) et LinkedIn (87%).

Source

Dur, dur, le travail d’un SEO aujourd’hui

Nous sommes loin du temps ou il suffisait de choisir un nom de domaine pertinent, de créer une description sympa et de rédiger 3 ou 4 méta tags pour avoir son site en première page d’Altavista.

Dans le monde des moteurs de recherche d’aujourd’hui, de nombreuses variables entrent en jeu : il y a les balises de titre, les balises H1, les liens, etc… Mais d’autres pratiques ont vu le jour ces dernières années et qui autrefois étaient en dehors du domaine du référencement, il s’agit des signaux sociaux (entre autres).

Les signaux sociaux provenant de sites tels que Facebook, Twitter, Pinterest, Google + (et d’autres) sont en train de gagner en stature. Les plates-formes des médias sociaux comme les blogs et les communautés en ligne doivent désormais aussi être alignées avec les pratiques de SEO classiques car elles représentent aujourd’hui un levier potentiel et non négligeable pour améliorer le positionnement des sites.

Même la réputation personnelle (e-réputation) devient désormais importante. En effet, tirer profit de votre stratégie social média pour la construction et le renforcement des liens est essentiel. C’est la clé de voute pour de nombreux sites qui jouent énormément sur la réputation de la marque.

Une autre nouvelle pratique pour l’optimisation par les médias sociaux est l’optimisation vidéo. Comprendre comment optimiser efficacement le contenu vidéo, le distribuer et le mesurer de manière significative fait partie de l’ensemble des compétences de l’expert SEO en 2012. Que ce soit sur Youtube ou intégrée au site de la marque, la vidéo est un outil de référencement qui a pris de la valeur dans les algorithmes des moteurs de recherche.

Certes, l’expérience utilisateur est tout aussi importante (cela est particulièrement vrai si l’on veut maximiser la conversion du trafic généré par la recherche organique), mais des concepts comme le taux de rebond, la vitesse du site et, plus particulièrement, le contenu de celui-ci sont tous devenus des éléments clés dans le classement des principaux moteurs de recherche.

Ajoutez à cela les communiqués de presse, l’affichage publicitaire et d’autres la publicité hors ligne qui doivent être prises en compte, en particulier dans une perspective de recherche de la marque. En outre, vous devez avoir une bonne compréhension de vos campagnes et de votre business plan de telle sorte à promouvoir d’une façon intuitive et qui aide le consommateur à comprendre la direction de votre stratégie.

Cela nous amène vers un autre domaine d’une importance cruciale : l’analyse et la capacité de comprendre les données pour piloter une stratégie SEO et l’allocation intelligente des ressources avec un budget limité pour un retour sur investissement maximal. En effet, le SEO doit canaliser toutes les facettes de la stratégie d’une marque pour communiquer en adéquation.

Et puis bien sûr il y’a tous les outils qui vont avec tous ces systèmes. Outils de référencement (qui sont de plus en plus nombreux), les outils d’analyse, les outils de curation, les outils de surveillance, les outils payants de recherche et d’analyse et je suis sûr qu’il ya d’autres outils qui pourraient être utilisés dans ce sens et qui pourraient être classés dans d’autres catégories.

Le point est qu’il y’a beaucoup de choses à connaître. Plus important encore, la base de connaissance nécessaire pour utiliser efficacement ces outils et exécuter toutes les activités décrites dans cet article n’est pas une mince affaire, surtout que toutes les disciplines du marketing digital se croisent à un moment ou un autre. Un SEO ne peut pas (ou plus) se la jouer en solo, il doit désormais faire partie intégrante d’une équipe ou travailler en étroite collaboration avec les responsables marketing internes de la marque.

Pour être un bon référenceur aujourd’hui, vous devez être en mesure de jouer dans la cour de tout le monde. Vous devez à la fois être un référenceur classique, un marketeur affuté, un analyste perspicace, un rédacteur inspiré, une personne socialement extravertie, et j’en passe. Et c’est pourquoi, le SEO devrait être appelé marketing digital intégré (ou un truc du genre). Mais je vais quand même continuer à l’appeler SEO car cela me rappelle le bon vieux temps.

Les médias sociaux ont-ils pris le dessus sur la recherche et le SEO ?

Quel rôle jouent les médias sociaux dans les résultats de recherche et le SEO ?

Il existe encore de nombreuses entreprises B2B qui ne sont pas engagées dans les médias sociaux. Leur excuse ? « Les médias sociaux ne contribuent pas à notre effort de vente », « nous ne pouvons pas en mesurer les résultats », « ça ne rentre pas dans nos objectifs principaux » et la liste continue.

En fait, sans une utilisation des médias sociaux, votre effort SEO et votre positionnement dans les résultats de recherche n’est qu’à 50% de son potentiel. Si vous pensez que les professionnels ne sont pas engagés dans les médias sociaux, détrompez-vous. Plus de 5 millions d’investisseurs utilisent LinkedIn. De plus, selon une enquête réalisée en 2011 par Hubspot auprès de 611 consultants, 61% d’entre eux ont avoué avoir décroché un nouveau client directement à partir de LinkedIn.

Est-ce que les médias sociaux sont en train de remplacer la recherche ?

Lee Odden dans son article « Social Media & SEO », affirme que la recherche est maintenant de plus en plus « sociale ». La plupart du contenu provient aujourd’hui des médias sociaux (blogs, vidéos, tweets, messages Facebook et images).

Selon Lee, « Tous les principaux moteurs de recherche prennent en compte les flux de données de Twitter et de Facebook. En fait, si l’on compare les chiffres de volume de recherche et selon une étude de 2009 (que dire aujourd’hui), Twitter est le second moteur de recherche le plus populaire (Google 88 milliards de requêtes, Twitter 18 milliards, Yahoo 9,4 milliards et Bing 4,1 milliards de requêtes par mois) ».

Voici d’autres statistiques intéressantes :

50% des 900 millions d’utilisateurs actifs de Facebook se connectent quotidiennement.
• plus de 30 milliards de contenus sont partagés chaque mois sur Facebook.
• plus de 700 tweets par minute contiennent un lien vers YouTube.
120 millions d’utilisateurs actifs sur Twitter et 55% y accèdent via leur mobile.

L’article de Mediapost « les médias sociaux s’emparent de la recherche » affirme que « Les médias sociaux ont dépassé la recherche et sont en passe de devenir la première source d’affichage publicitaire en ligne et d’achat », selon son enquête réalisée auprès des agences de publicité aux États-Unis. John Shelton, rédacteur en chef et président du magasine rajoute même « je n’ai pas entendu le mot « recherche » une seule fois et 3 réponses sur 4 étaient en rapport avec les médias sociaux. Les médias sociaux sont le principal objectif des agences marketing en ce moment ».

Nous savons déjà que Google et Bing ont commencé à adapter leurs algorithmes de recherche aux médias sociaux et ce depuis quelques années. Bing essaie en plus maintenant de rivaliser avec Google sur les fonctionnalités de recherche sociale.

Pour conclure, si votre entreprise ne dispose pas d’une forme de communication sur les médias sociaux, alors vous êtes un dinosaure en voie de disparition. Choisissez une plateforme et la meilleure méthode de participation pour votre entreprise et votre public et commencez petit pour prendre de l’ampleur plus tard. Les médias sociaux ne vont pas disparaître de sitôt, au contraire, ils vont évoluer et devenir tout aussi développés que d’autres types de médias que nous avons utilisé pendant des décennies.

Pourquoi devriez-vous utiliser Pinterest pour votre stratégie social média et SEO ?

Pinterest est devenu en l’espace de deux ans l’un des acteurs majeurs de l’espace média social. Cette progression s’est traduite par l’acquisition de 4 millions d’utilisateurs actifs à la fin de l’année 2011 (selon leur page Facebook) et de 8.3 millions d’utilisateurs aujourd’hui.

Pinterest est désormais le troisième réseau social en terme de popularité (statistiques avril 2012), derrière Twitter et Facebook. En six mois, il est devenu plus populaire que LinkedIn, Foursquare, Instagram et Google+ (en volume de trafic).

L’audience de Pinterest est en pleine croissance :

Grâce à cette croissance, Pinterest espère conquérir le monde. L’entreprise est en train de concevoir une interface traduite en français, en allemand, en japonais, en portugais et en espagnol.

Il faut aussi considérer l’augmentation du nombre d’utilisateurs de sexe masculin sur Pinterest. En septembre 2011, 74% des utilisateurs étaient des femmes pour 25% d’hommes.

En mars 2012, le nombre s’est équilibré et il existe aujourd’hui 65% d’utilisateurs de sexe féminin contre 35% de sexe masculin. L’âge des utilisateurs varie (selon la même étude de mars 2012) entre 35 et 54 ans.

Pinterest a donc augmenté en nombre de visiteurs, est devenu plus équilibré entre les sexes, l’âge moyen a augmenté de 5% en 2 ans et il va désormais s’attaquer au marché mondial en ajoutant d’autres langues pour l’utilisation du site. Donc si Facebook et Twitter font partie intégrante de votre stratégie social média/SEO, vous devriez aussi considérer Pinterest comme une plateforme sur laquelle établir votre présence en ligne.

Les signaux sociaux de Pinterest :

Une étude a été réalisée récemment pour voir l’impact des Pins sur le référencement. Pour un site web ne possédant aucun backlink, un compte Pinterest a été créé et deux articles ont été partagés sur le réseau (il s’agit en fait de deux recettes de cuisine). Les résultats sont assez intéressants :

-En une semaine, le nom de domaine en question a accumulé 150 backlinks.

-Le site ne répondait au début qu’à la recherche pour un seul mot clé. Après l’expérience, il a été indexé pour 25 mots clés (à concurrence moyenne ou faible et composés de deux termes ou plus), en une semaine (selon Google Webmaster Tools).

-Même si les Pins ont été espacés dans le temps, d’autres liens générés par le partage de ces articles sur WordPress, Tumblr, Google images, etc.. ont généré de nouveaux backlinks. Un petit buzz social a donc été créé et le site a gagné en visibilité.

La valeur des Pins :

Est-ce que cette stratégie peut s’avérer payante pour des mots clés à haute valeur concurrentielle ou pour booster massivement une image de marque ? Probablement pas !

Peut-elle aider à diversifier le profil des backlinks d’un site web ? Certainement.

Google prend-il en considération le contenu nouveau et original partagé sur les réseaux sociaux ? Oui.

Est-il facile d’injecter un contenu nouveau et original depuis votre site web ? Oui.

Si vous créez des images intéressantes et créatives et que vous avez de l’influence sur Pinterest, est-il possible que ça fasse un buzz et que ça devienne viral ? Oui.

Les entreprises doivent-elles investir dans l’utilisation de Pinterest ? Absolument !

Pinner c’est gagner :

Il n’existe aucun doute que Pinterest est en train de devenir un réseau social majeur sur lequel vous devriez miser pour appliquer votre stratégie des médias sociaux. La clé du succès étant de créer des images intéressantes à partager avec les autres utilisateurs.

Si vous appliquez les techniques de référencement SEO dédiées à Pinterest, vous pourrez profiter de la popularité de ce réseau pour faire décoller votre site ou votre produit.

Source

Pourquoi les médias sociaux sont-ils indispensables au référencement ?

2012 est un tournant dans l’industrie SEO grâce à (à cause de) l’impact des signaux sociaux sur le positionnement des pages dans les résultats de recherche.

Depuis, de nombreuses études ont essayé de prouver que Google prenait en compte les Tweets, les Likes de Facebook et les partages de LinkedIn dans son algorithme de recherche qui jusqu’à récemment se concentrait exclusivement sur les liens pointant vers les pages.

Même s’il est impossible d’établir un lien direct entre les Tweets et les résultats de recherche, l’étude de 8500 URL et des milliers de Tweets a quand même montré une tendance importante et claire qui permet de déduire que les médias sociaux ont un impact important sur le référencement des pages web.

Les liens peuvent être vendus et achetés, mais pas les signaux sociaux :

Durant les derniers mois, les spécialistes du référencement qui construisent des liens à travers des articles de marketing au contenu pauvre ainsi que ceux qui utilisent les liens payants, ont vu leur effort se perdre à cause des dernières mises à jour des algorithmes de Google. De nombreux experts ont du revoir leurs techniques pour pouvoir booster leurs sites ou ceux de leurs clients à nouveau. L’industrie du SEO est en train, lentement mais surement, d’aller vers les conclusions suivantes :

  • Les seuls liens que Google et les autres moteurs de recherche ne dévaluent pas sont ceux construits naturellement.
  • Les internautes ne partagent que le contenu de haute qualité.
  • Le seul moyen d’obtenir des liens est un partage réussi et un buzz autour de votre contenu.

Mais l’impact des médias sociaux va au-delà de simplement partager un contenu de qualité et d’attirer les liens. Les moteurs de recherche explorent toutes les conversations des canaux sociaux, c’est pourquoi les marques doivent non seulement partager du contenu mais aussi interagir et communiquer avec les communautés. Les marques doivent s’assurer que l’on parle d’elles et que leur contenu est partagé pour que leur référencement profite de la force et de l’autorité des signaux sociaux générés.

Google s’améliore dans la reconnaissance des signaux sociaux pertinents :

De nombreuses études ont démontré que les algorithmes de Google prenaient en compte l’autorité des sites web et des profils sociaux qui y sont liés. En d’autres termes, vous y gagnerez beaucoup si votre contenu est lu, mentionné et partagé par des personnes aux profils autoritaires que s’il est consulté par une personne lambda.

C’est pourquoi les marques rêvent toutes que leur contenu soit viral, qu’il attire des millions de visiteurs mais elles oublient souvent qu’il est plus bénéfique et réaliste de viser des catégories de personnes (même peu) plus engagées et réceptives à leur contenu.

Dans quelques années ; un mix entre recherche et social :

Le lancement des dernières mises à jour (Panda et Penguin) est un signe clair que le social fera désormais partie intégrante du futur du SEO. Dès que Google a commencé à incorporer les résultats personnels, les profils sociaux et les pages sociales dans les résultats de recherche,  il est devenu clair que pour optimiser son site il va falloir prendre en compte sa présence sur les médias sociaux sérieusement. L’importance de la présence des marques sur Google+ par exemple ne doit absolument pas être sous-estimée, si l’on croit les dernières études.

La raison de cette évolution est la confiance. En effet, les moteurs de recherche ne peuvent plus compter que sur les liens pour déterminer l’autorité des sites web. Et depuis que des personnes ont commencé à payer pour obtenir des liens, Google a commencé à chercher un nouveau moyen de faire la différence entre les liens dignes de confiance et ceux qui ne le sont pas, et les signaux sociaux lui facilitent la tâche.

Évidemment, les liens restent la pierre angulaire des algorithmes de Google, toutefois les signaux sociaux ont aujourd’hui une importance capitale dans la consolidation de ces liens. En intégrant les réseaux sociaux dans leurs stratégies de référencement, les marques peuvent confirmer la pertinence de leurs liens aux moteurs de recherche.

Certains ont même spéculé que les liens sociaux seront plus importants dans le futur avec la croissance de la demande d’information et l’interaction sur la toile.

Et aujourd’hui…

Depuis l’apparition des signaux sociaux en 2010 de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer la possibilité de manipuler les résultats grâce aux signaux sociaux. Mais grâce à des études plus récentes, il s’avère que les plus grands bénéficiaires sont les marques et les entreprises qui ont réussi à construire une présence sociale solide à travers un contenu de qualité, des liens pertinents et une autorité sociale.

Source

Référencement : 10 astuces SEO pour Pinterest

Le buzz autour de Pinterest ne cesse d’augmenter et si vous réfléchissez à propos de tenter l’expérience ou pas, vous devez avant tout mettre en place une stratégie de référencement pour profiter au maximum de ce réseau social.

1. Partagez votre propre contenu : uploader vos propres images a plus de valeur ajoutée que simplement Pinner celles des autres utilisateurs. Pour être efficace, vous devez trouver l’équilibre parfait entre les deux pratiques.

2. Placez des mots clés en renommant les images : du point de vue du référencement des images appelées “Mot-clé.jpg” sont mieux indexées par Google que celles appelées « Mars2012_00011.jpg ».

3. Diversifiez vos Pins : Pinner depuis plusieurs sources rendra votre board plus intéressant et plus attractif, visez large.

4. Ajoutez un lien : pour chaque image uploadée, assurez-vous d’éditer le pin et d’ajouter un lien. Même si ces liens sont no-follow, ils permettront à l’utilisateur de cliquer dessus pour visiter votre source (votre site ou votre blog). Par contre, les liens des descriptions sont do-follow, n’hésitez donc pas à ajouter le votre à la description pour que les moteurs de recherche puissent l’indexer.

5. Description, description, description : Pinterest permet d’utiliser 500 caractères pour chaque description, profitez-en au maximum pour ajouter vos mots clés, commentaires et explications. Sachez que vous pouvez éditer les images pinnées et repinnées, faites-en bon usage.

6. Suivez le leader : Prenez le temps d’explorer Pinterest et trouvez le type d’images qui vous attire et les personnes qui vous donnent envie d’interagir. Uploadez ensuite un contenu similaire. Plus vos images sont partagées et mieux c’est pour votre référencement.

7. Ne tombez pas dans le piège de la publicité : gardez en tête que Pinterest est une plateforme sociale, vous devez vous engager dans des discussions. Commentez et pinnez les images des utilisateurs pour agrandir votre communauté. Les algorithmes des moteurs de recherche prennent en considération votre engagement social avant tout le reste.

8. Ajoutez des mots clés dans les noms des boards : Il s’agit du même concept que pour les noms des fichiers que vous uploaderez. Faites en sorte que vos boards contiennent vos mots clés (dans le titre et dans la description).

9. Ajoutez le bouton du site : ajoutez les boutons “Follow” et “Pin It” à votre site ou à votre blog. Si le buzz qui est autour de Pinterest s’estompe, vous pourrez toujours les enlever. Mais pour l’instant ne perdez pas de temps à vous poser la question si vous devriez ou pas les ajouter.

10. Soyez vous-même : Pinnez ce que vous aimez et soyez aimable avec les autres.

Source

L’importance de l’ancre de lien dans le référencement

On ne parle pas assez des ancres de liens, pourtant ils sont d’une importance capitale dans le référencement naturel. En effet, ce sont ces ancres que les moteurs de recherche analysent en premier pour déterminer la pertinence des liens et donc le positionnement des pages dans les résultats de recherche. On s’arrête souvent sur le lien et la façon de le construire mais pas beaucoup sur l’ancre, pourtant c’est le socle sur lequel repose votre lien et si le socle n’est pas solide, tout peut s’écrouler.

Comment trouver les variantes de votre mot-clé

On dit qu’« il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même plat », il en est de même en référencement. Il vaut mieux travailler plusieurs mots clés en même temps. D’abord parce que la concurrence peut être rude autour d’un mot clé spécifique mais en plus, trouver des variantes à votre mot clé principal permet de consolider et de sécuriser votre référencement naturel.

Selon les requêtes des internautes (essayez de deviner ce qu’ils pourraient taper sur un moteur de recherche pour vous retrouver, mettez-vous à leur place), choisissez des mots clés pertinents et qui gravitent autour du votre ou de votre thème principal. Pour trouver ces mots clés, il existe plusieurs méthodes :

L’outil de mots-clés Google Adwords :
Google Adwords vous propose selon que vous tapiez dans la barre de recherche un mot ou un site, les mots clés proches de votre thématique. Il permet aussi d’approfondir les recherches avec des données chiffrées sur le nombre de recherches mensuelles (dans le monde et dans votre zone géographique). Il vous offre aussi un aperçu sur la concurrence autour de ce mot clé (faible, moyenne ou élevée). Il dispose d’idées de mots clés en plusieurs langues et permet même de trier les résultats selon le support utilisé (ordinateur de bureau, portable, mobile, smartphone, …).

La saisie semi-automatique :
Google vous propose des mots-clés fréquemment recherchés commençant par votre mot-clé de base. Appelé aussi Long Tail, ce concept qui permet de corriger les fautes et de fournir des résultats localisés est toutefois en train de perdre de sa spécificité. En effet, les résultats ne sont plus aussi spontanés que ce qu’ils étaient, ils sont dorénavant monétisés et n’expriment plus les vraies recherches effectuées par les internautes.

Les recherches associées :
Il s’agit des propositions qui sont liées à votre mot clé et qui s’affichent en bas des résultats de Google. Ce dernier vous suggère des mots clés contenant le vôtre associé à d’autres termes de recherche.

L’utilisation des ancres de lien dans la rédaction de contenu :

De nombreuses personnes ne prennent pas la peine de soigner leurs ancres et perdent ainsi des opportunités d’améliorer leur référencement. Par exemple une mauvaise utilisation de l’ancre serait :

Pour consulter nos offres, visitez notre site.

Cette utilisation n’est pas pertinente dans le sens où le mot associé au lien n’est pas en relation directe avec l’activité et/ou est trop général et trop vague. Il ne permet pas à Google de détecter la thématique du site ou de l’activité de l’entreprise.
Une meilleure utilisation serait :

Découvrez ce que nous pouvons vous proposer en matière de stratégie marketing.

Dans le deuxième cas, votre entreprise est associée à votre mot clé ce qui vous fait un lien qui pointe vers votre site à travers un de vos mots clés ou une variante pertinente. Un point de plus dans votre référencement.

Cet article vous donne-t-il envie de revenir en arrière et de réécrire tous vos ancres de liens ?

Combiner Social Média et référencement SEO ?

Si vous avez une activité en ligne à succès c’est que vous maitrisez un tant soit peu le SEO. Le référencement organique vous permet d’attirer les visiteurs sur votre site web, c’est là qu’ils sont supposés trouver le produit ou le service qui les intéresse.

Même si vous êtes le roi du référencement SEO, vous devez prendre en considération les derniers changements dans les algorithmes de Google (et des autres moteurs de recherche) pour que vous puissiez mettre à jour votre site et améliorer votre positionnement par rapport à votre marché cible. Ces derniers changements donnent une place importante aux signaux sociaux et intègrent les médias sociaux dans leurs résultats de recherche.

L’impact du Social Média sur le référencement SEO

Il est primordial d’apprendre à utiliser convenablement les médias sociaux pour améliorer son référencement et attirer de nouveaux visiteurs. La plupart des entreprises possèdent aujourd’hui un compte Facebook et souvent un Twitter. Si votre compagnie n’en possède pas, elle est forcément considérée comme moins professionnelle ou moins crédible aux yeux des consommateurs (c’est injuste mais c’est comme ça). De plus, l’utilisation de ces deux réseaux (et d’autres ; Pinterest, Google+ …) peut vous aider à améliorer votre positionnement sur les moteurs de recherche.

L’un des paramètres pour Google et pour d’autres moteurs de recherche d’évaluer les sites est le nombre de liens qui pointent vers ce dernier. Les réseaux sociaux vous permettent incontestablement d’acquérir un nombre incalculable de liens.

Par exemple, si votre page Facebook contient un lien vers votre site. Vous possédez déjà un lien. Par contre, si vous encouragez vos fans à partager ce lien, par le moyen -par exemple- d’un concours qui permet à ceux qui postent le lien sur leur page de gagner un coupon ou n’importe quel autre récompense, vous gagnez une multitude de liens qui pointent vers votre site et votre niveau sur les moteurs de recherche va par conséquent augmenter.

Référencement grâce à YouTube

En plus de vos comptes Facebook et Twitter, créez une chaine Youtube et postez des vidéos régulièrement dans le but de promouvoir votre activité. Google met plus l’accent sur les sites qui proposent des médias que sur ceux qui n’en proposent pas. Si vous n’utilisez pas les vidéos dans votre stratégie marketing, vous avez moins de chance d’être retrouvé dans les premiers résultats de recherche et peut être même que vous n’atteindrez jamais la première page de Google.

De plus, lorsque vous postez une vidéo sur Youtube, vous avez la possibilité de créer un titre sur mesure et de choisir des tags spécifiques. Profitez des techniques traditionnelles de référencement et utilisez vos mots clés dans le titre, la description et les tags. Vous serez repéré par les internautes mais aussi par les moteurs de recherche plus facilement.

En plus de Youtube, vous pouvez même poster une vidéo directement sur votre site. En effet, comme le but est d’attirer les visiteurs vers votre site pour obtenir plus de conversions donc autant poster la vidéo directement sur l’une de vos pages.

Pinterest, le réseau qui monte

Profitez de la popularité croissante de ce réseau social pour partager votre contenu. En effet, plus un site a de l’autorité et plus les liens qui y sont postés sont susceptibles d’apparaitre dans les résultats de recherche. N’oubliez pas de « référencer » vos images car Google est aussi favorable à l’indexation des images que celles des vidéos.

N’oubliez pas d’ajouter vos mots clés à vos contributions pour que celles-ci soient indexées dans Google et d’intégrer le bouton « Pin it » à votre blog, ceci facilitera le partage pour vos abonnés. Vous pouvez même lier votre compte Pinterest à votre compte Facebook pour que vos publications sur le premier apparaissent sur le mur du second.

Conclusion à propos du référencement social média

Le marketing internet est dynamique et en pleine évolution, il ne suffit donc pas de connaitre les rudiments du référencement organique et de continuer à référencer des sites à l’ancienne, sauf si vous voulez garder le même type de consommateurs auxquels vous aviez droit dans le temps.

Vous devez intégrer les nouvelles techniques SEO et les nouveaux outils dans votre stratégie de référencement pour continuer à bien vous positionner et à attirer de nouveaux clients.

[infographie] Google Penguin

D’après cette infographie, la mise à jour anti-spam de Google aura plus d’effet sur sur les recherches dans certaines langues (qui contiennent plus de spam) comme le polonais 5%, la moyenne étant 3.1% des recherches.

Source