Comment doubler le nombre de vos followers sur Twitter?

Mis en avant

kage_bunshin_naruto-wallpaper-800x480

Un compte Twitter possède en moyenne 126 followers et a tweeté 307 fois. Doubler ce nombre n’est pas difficile si vous appliquez certains des conseils suivants. Et vous pouvez faire beaucoup mieux que cela si vous y apportez un peu d’attention et de la discipline.

  • Assurez-vous que les informations de votre profil et votre Bio sont bien renseignés ! Une bonne présentation attire plus de followers.

 

  • Tweettez plus souvent ! Ceux avec 15.000 tweets ou plus ont entre 100.000 à 1 million de followers.

 

  • Utilisez des hashtags ! Cela permettra d’élargir votre visibilité sur twitter.

 

  • Planifiez vos tweets ! Pour cela, utilisez des outils tels que Hootsuite pour automatiser puis analyser vos partages.

 

  • Suivez des personnes dans votre niche ou votre industrie. Surtout ceux avec un nombre important d’adeptes sur Twitter.

 

  • Retweetez le contenu des influenceurs et faites-leur savoir en les mentionnant.

 

  • Joignez-vous à des conversations Twitter existantes ou entamez vos propres conversations, et cela sur une base régulière.

 

  • Trouvez de nouveaux followers qui partagent les mêmes intérêts que vous, en utilisant des outils comme Tweepi.

 

  • Twitter n’est pas une boîte de réception, mais un flux qui vous permet d’obtenir un engagement avec vos followers en partageant un contenu pertinent pour votre public cible.

 

  • Apprenez des meilleurs ! Consultez les comptes les plus populaires pour vous inspirer de leurs techniques de partage.

 

  • Promouvoir votre compte Twitter partout ! twittez en 2 ou plusieurs langues.

Pour suivre notre compte Twitter, allez sur @Optimonet 

10 idées marketing créatives sur Pinterest

Pinterest est devenu le troisième social média le plus populaire au monde après Facebook et Twitter. Il est donc primordial pour chaque marketeur ou agence média de communiquer dessus. Voici 10 idées créatives pour votre campagne marketing sur Pinterest :

1. Vidéo

Il s’agit d’un outil très efficace qui vous permet de faire connaitre vos produits et vos services mais aussi pour partager des vidéos instructives. Toutes les entreprises postent des vidéos sur Youtube mais aussi sur leurs sites web. Il était impossible d’épingler ces vidéos sur votre tableau depuis Youtube mais Pinterest a annoncé qu’il sera bientôt possible de pinner des vidéos depuis Vimeo.

2. Créez un tableau “Dans les coulisses”

Hubspot a été un des premiers à le faire, ses employés ont posté des photos d’eux-mêmes et de leurs amis. Ceci a permis d’augmenter le partage car toutes les personnes qui ont été photographiées ont participé à ce partage (tout le monde veut être remarqué aujourd’hui). Il n’y a rien de plus efficace que de laisser ses employés parler de sa marque !

3. Ajoutez un tableau “évènements”

Que ce soit un évènement mensuel, annuel ou occasionnel, n’hésitez pas à créer un tableau pour le mettre en valeur. Annoncez le nombre de visiteurs et les intervenants et faites-en la promotion sur votre profil Pinterest.

Les visiteurs vont probablement partager l’info à leur tour ainsi que les photos prises lors de cette manifestation (assurez-vous de les mettre en ligne et de twitter le lien à tous vos followers).

Ceci permettra d’ajouter de la vitalité à votre marque et à votre entreprise.

4. Attirez l’attention sur d’autres business sur Pinterest

Behance est un réseau qui souligne le talent créatif de ses membres. Il a recours à Pinterest pour attirer l’attention sur leurs travaux. Cette approche contribue non seulement à promouvoir le réseau mais aussi ses membres.

5. eBooks

De nombreux marketers ont découvert l’efficacité des eBooks que ce soit en B2C ou en B2B. N’oubliez pas d’uploader la couverture de votre eBook sur Pinterest. Les Pins peuvent être aussi reliés à Amazon en épinglant depuis le site. S’il est possible de télécharger le eBook depuis votre site, pinnez la photo de la couverture accompagnée du lien de votre site.

Voici un exemple d’un Pin de livre blanc réussi.

6. Partagez des visuels depuis votre blog

Les images que vous utilisez pour vos articles de blog peuvent être épinglées sur Pinterest. Elles peuvent attirer l’attention des curieux donc assurez-vous que le contenu soit pertinent et que les images soient attirantes pour inciter les lecteurs à cliquer et à suivre le lien pour lire votre article.

7. Infographies

Les Infographies sont à la mode en ce moment, il n’y a pas un seul domaine qui ne possède pas ses propres infographies. Dans ceux qui sont caractérisés par beaucoup de données et de techniques, les infographies sont très populaires. Choisissez des images pertinentes et utilisez-les à votre avantage. Et puisqu’en ce qui concerne Pinterest tout tourne autour de l’image, elles peuvent être un atout important pour créer du trafic vers votre profil.

8. Créez un tableau pour votre équipe

Prenez des photos des membres de votre équipe et rajoutez leur CV. D’abord ceci vous permettra de mettre en évidence leurs compétences mais aussi pour humaniser votre entreprise.

9. Un tableau pour les produits/services

Chaque entreprise possède des images des services et des produits qui peuvent la représenter. Que ce soit des graphiques ou des icônes ou des photos réelles de produits en vente. Trouvez les images qui représentent votre activité et épinglez-les dans Pinterest. Une imprimerie par exemple peut pinner les produits qu’elle imprime et poster des liens vers les pages web de leur site qui permettent de commander ces produits. Un webdesigner peut poster des images de son portfolio et de ses logos.

10. Postez des présentations Slideshare

La plupart des entreprises et des spécialistes du marketing réalisent des Powerpoint qui peuvent être :

  1. Uploadées sur Slideshare
  2. Ajoutées aux articles de blog
  3. Partagées sur Twitter, Facebook et LinkedIn
  4. Épinglées sur Pinterest

 

Par Bader Lanouar

7 conseils pour réussir sa stratégie social marketing

Le Social marketing est un art qui sert à promouvoir un produit ou une marque et dont l’utilisation est très populaire mais dont le succès n’est pas garanti. Les marketeurs qui veulent absolument en mesurer les retombées doivent aiguiser leurs lames avant de se lancer dans ce domaine. Voici une liste de sept conseils pratiques avant de vous lancer dans la compétition !

1. créer des profils social média sur des bases solides.

Vos profils sociaux sont importants dans la mesure où c’est à travers eux que vos amis et vos followers vont se connecter à vous. Il est donc crucial de bien réfléchir avant la création de ces profils. En effet, au lieu d’essayer d’obtenir un maximum de personnes qui vous suivent, essayez plutôt de vous connecter à des utilisateurs qui sont dans la même démarche que vous et qui seraient plus susceptibles d’être intéressés par ce que vous allez poster.

2. Déterminer ses objectifs et construire sa campagne autour.

Une fois que vos profils sociaux sont en place et qu’ils soient devenus la plaque tournante de votre stratégie marketing, prenez le temps de déterminer vos objectifs et créez un plan marketing qui vous aide à les atteindre. Créez un plan qui puisse prévoir des solutions à  toutes les situations, qui vous aide à explorer et à comprendre les nuances de chaque plateforme et ses utilisateurs. Ce plan devrait aussi vous permettre de réaliser un renvoi efficace vers vos sites professionnels en visant ceux qui peuvent être intéressés par le service que vous proposez.

3. Effacer le mot “spam” de son vocabulaire social média.

Si l’art dont nous parlons était aussi simple que de poster un maximum de liens vers vos sites à travers les plates-formes sociales, tout un chacun serait un marketeur professionnel. En réalité, lors d’une stratégie social marketing vous devez vous assurer d’être toujours du bon coté de la ligne du spam, vous devez être créatif pour être efficace. Ne vous abaissez pas au niveau du spammeur incontrôlé ; n’envoyez jamais des messages à ceux qui n’en sollicitent pas, ne postez pas de liens sur les murs des utilisateurs ou des autres marques et n’insistez pas auprès des personnes qui ne sont pas intéressées par votre produit.

4. Parler marketing !

Une fois vos objectifs et votre plan marketing en place et que vous vous êtes débarrassés des méfaits du spam, vous pouvez lancer votre campagne marketing social média. Commencez par communiquer en vous adressant aux individus (en oppositions aux masses) et diffusez le contenu qui est susceptible de les intéresser.

5. S’adresser à ses amis et à ses followers différemment.

Réussir sa stratégie marketing nécessite plus que de simplement poster du contenu à but promotionnel, la génération de trafic et de conversions requiert un vrai travail de fond. Peu importe le marché, les consommateurs sont toujours à la recherche de quelqu’un qui les aide et réponde à leurs questions, et c’est là que réside le vrai potentiel du social marketing. Vous devez vous assurer d’être disponible pour répondre aux questions, répondez à tout le monde, à tout moment de la journée. Rassurez vos followers et construisez une relation de confiance et de loyauté.

6. Être une personne, aussi.

Montrez à vos followers que vous êtes une personne qui cherche à les aider et à éduquer les masses, que vous essayez d’informer les utilisateurs à propos de votre produit ou vos services. Détachez-vous de la multitude de spammeurs qui existent sur les réseaux sociaux. Même si un mur bondé de liens donne l’impression d’offrir de nombreuses informations à propos de votre produit, sachez que vous disposez déjà d’un site web pour cela. Préparez-vous aussi à donner de votre temps pour répondre aux questions de façon individuelle et personnelle.

7. Analyser, adapter, répéter.

Les six étapes précédentes vous permettent d’être plus efficace dans votre stratégie social média mais le vrai challenge réside dans votre capacité d’analyser les retombées et de vous adapter en conséquence. Toutes les tactiques que vous utiliserez ne seront pas efficaces immédiatement et vous devez permettre à vos méthodes d’évoluer avec les besoins des personnes que vous tentez d’atteindre.

Conclusion

Évidemment, suivre ses étapes n’est pas la garantie d’un succès absolu mais elles vous fournissent les bases pour réussir votre stratégie social média, le reste dépend de vous et de votre application de ces conseils sur le terrain. De plus, cette exposition sociale ne peut être que positive pour votre entreprise, ne vous découragez pas si les ventes n’explosent pas du jour au lendemain. L’image que vous êtes en train de vous construire aujourd’hui sera la clé de votre succès de demain.

Source

[infographie] Le marketing mobile

Les créateurs de cette infographie posent la question de comment intégrer le marketing mobile à sa stratégie marketing. Ils reviennent sur :

  • les acteurs qui se partagent le marché mobile.
  • le nombre de mobinautes connectés en France.
  • le nombre de tablettes vendues.
  • entre autres…

Source

Pinterest et stratégie social marketing (+ infographie)

Pinterest est un site de bookmarking (à l’instar de Stumbleupon, Reddit, Delicious, Digg, etc…). Il jouit d’une popularité de plus en plus grandissante et devient donc un outil de marketing incontournable. Voici quelques astuces pour en tirer un meilleur profit :

Pinterest.com est une communauté sociale où les utilisateurs  » Pinnent  » (pensez à un tableau d’affichage) les images qu’ils aiment. En fait, il s’agit tout simplement d’un panneau d’affichage virtuel. Les utilisateurs peuvent re-pinner (ce qui favorise la viralité du contenu) ou suivre une personne qui a les mêmes goûts et les mêmes centres d’intérêt. Pineterst met l’accent sur l’élément visuel mais qui permet d’ajouter un texte descriptif à votre image ainsi qu’un lien pointant vers la source de celle-ci.

En tant que professionnel du marketing, vous pouvez utiliser Pinterest pour promouvoir votre entreprise ou les sites qui y sont liés (les pages d’atterrissage, squeeze pages, des pages produits et plus encore…).

Sachez toutefois, que si les pages web que vous avez l’intention de pinner sont des pages en flash, vous serez dans l’incapacité de les épingler car il n’existe pas d’images statiques sur une page flash pour que Pineterst puisse s’en emparer pour l’affichage. De toute façon, les sites en flash sont déconseillés car ils sont très difficiles à capter par les moteurs de recherche, ce qui est très handicapant pour le référencement SEO.

Donc, si vous envisagez d’incorporer Pinterest dans votre campagne marketing social, assurez-vous de choisir vos sites ou de modifier vos pages web pour qu’elles soient visuellement plus riches. Car tout Pinterest tourne autour du concept de l’image. De cette façon, vous mettrez toutes les chances de votre coté pour que vos Pins soient remarqués et partagés par les utilisateurs. Ainsi, votre contenu gagnera en viralité. Assurez-vous quand même de rester en phase avec votre plan marketing global et le public cible.

Sachez aussi, que d’après les dernières statistiques, Pinterest est un réseau massivement consulté par les femmes (65% contre 35% d’hommes). Ceci est peut être le meilleur canal pour les atteindre si un public féminin est votre cible.

D’après les mêmes statistiques datant de ce début d’année, les sujets les plus populaires de ce réseau sont l’architecture, la décoration d’intérieur et les recettes de cuisine. Toutefois, Pinterest est aussi utilisé par les chercheurs d’emploi car il peut faire office de CV en ligne (les boards se transforment en expériences, centres d’intérêts, formations, portfolio…) mais aussi de site vitrine pour certains magasins en ligne (l’exposition des produits y est favorisée par le système d’image + description).

En conclusion, Pinterest est le troisième réseau social le plus populaire auprès des internautes après Facebook et Twitter (devant LinkedIn) et est en passe d’être traduit en plusieurs langues. Il devient du coup très intéressant de l’incorporer dans sa stratégie social média.

Dur, dur, le travail d’un SEO aujourd’hui

Nous sommes loin du temps ou il suffisait de choisir un nom de domaine pertinent, de créer une description sympa et de rédiger 3 ou 4 méta tags pour avoir son site en première page d’Altavista.

Dans le monde des moteurs de recherche d’aujourd’hui, de nombreuses variables entrent en jeu : il y a les balises de titre, les balises H1, les liens, etc… Mais d’autres pratiques ont vu le jour ces dernières années et qui autrefois étaient en dehors du domaine du référencement, il s’agit des signaux sociaux (entre autres).

Les signaux sociaux provenant de sites tels que Facebook, Twitter, Pinterest, Google + (et d’autres) sont en train de gagner en stature. Les plates-formes des médias sociaux comme les blogs et les communautés en ligne doivent désormais aussi être alignées avec les pratiques de SEO classiques car elles représentent aujourd’hui un levier potentiel et non négligeable pour améliorer le positionnement des sites.

Même la réputation personnelle (e-réputation) devient désormais importante. En effet, tirer profit de votre stratégie social média pour la construction et le renforcement des liens est essentiel. C’est la clé de voute pour de nombreux sites qui jouent énormément sur la réputation de la marque.

Une autre nouvelle pratique pour l’optimisation par les médias sociaux est l’optimisation vidéo. Comprendre comment optimiser efficacement le contenu vidéo, le distribuer et le mesurer de manière significative fait partie de l’ensemble des compétences de l’expert SEO en 2012. Que ce soit sur Youtube ou intégrée au site de la marque, la vidéo est un outil de référencement qui a pris de la valeur dans les algorithmes des moteurs de recherche.

Certes, l’expérience utilisateur est tout aussi importante (cela est particulièrement vrai si l’on veut maximiser la conversion du trafic généré par la recherche organique), mais des concepts comme le taux de rebond, la vitesse du site et, plus particulièrement, le contenu de celui-ci sont tous devenus des éléments clés dans le classement des principaux moteurs de recherche.

Ajoutez à cela les communiqués de presse, l’affichage publicitaire et d’autres la publicité hors ligne qui doivent être prises en compte, en particulier dans une perspective de recherche de la marque. En outre, vous devez avoir une bonne compréhension de vos campagnes et de votre business plan de telle sorte à promouvoir d’une façon intuitive et qui aide le consommateur à comprendre la direction de votre stratégie.

Cela nous amène vers un autre domaine d’une importance cruciale : l’analyse et la capacité de comprendre les données pour piloter une stratégie SEO et l’allocation intelligente des ressources avec un budget limité pour un retour sur investissement maximal. En effet, le SEO doit canaliser toutes les facettes de la stratégie d’une marque pour communiquer en adéquation.

Et puis bien sûr il y’a tous les outils qui vont avec tous ces systèmes. Outils de référencement (qui sont de plus en plus nombreux), les outils d’analyse, les outils de curation, les outils de surveillance, les outils payants de recherche et d’analyse et je suis sûr qu’il ya d’autres outils qui pourraient être utilisés dans ce sens et qui pourraient être classés dans d’autres catégories.

Le point est qu’il y’a beaucoup de choses à connaître. Plus important encore, la base de connaissance nécessaire pour utiliser efficacement ces outils et exécuter toutes les activités décrites dans cet article n’est pas une mince affaire, surtout que toutes les disciplines du marketing digital se croisent à un moment ou un autre. Un SEO ne peut pas (ou plus) se la jouer en solo, il doit désormais faire partie intégrante d’une équipe ou travailler en étroite collaboration avec les responsables marketing internes de la marque.

Pour être un bon référenceur aujourd’hui, vous devez être en mesure de jouer dans la cour de tout le monde. Vous devez à la fois être un référenceur classique, un marketeur affuté, un analyste perspicace, un rédacteur inspiré, une personne socialement extravertie, et j’en passe. Et c’est pourquoi, le SEO devrait être appelé marketing digital intégré (ou un truc du genre). Mais je vais quand même continuer à l’appeler SEO car cela me rappelle le bon vieux temps.

12 moyens d’obtenir plus d’engagement de la part de ses clients sur les médias sociaux

Pour ceux d’entre nous qui passent leur vie devant l’écran d’un ordinateur à suivre les tendances, il est clair que les médias sociaux ont créé d’énormes opportunités pour les marques de se rapprocher de leurs clients.

Ceci dépend en grande partie de leur budget mais les marques sont aujourd’hui capables de suivre les consommateurs et d’évaluer précisément leurs motivations et leurs intérêts.
Lorsque l’on ne dispose pas d’un budget énorme, comment augmenter votre audience ? Sur quoi se concentrer en priorité ? Et, comment engager les clients ? Cet article se concentre sur la partie engagement :

1. Envoyer le bon message à la bonne audience à travers le bon canal est plus un art qu’une science : Si vous ne déterminez pas votre audience, vous risquez de parler à dans le vide. Et si vous parlez dans le vide, vous perdez votre temps et votre argent. Avant de tweeter à tout va, prenez le temps de déterminer ceux à qui s’adresse le message.

2. Comme pour toute relation, les médias sociaux ont besoin de temps pour se développer : vous devez, en tant que marque, développer la confiance avant de solliciter de la loyauté. Vous pouvez avoir recours aux promotions et aux offres exclusives pour développer cette confiance tant recherchée.

3. La qualité prime sur la quantité : Il vaut mieux envoyer un Tweet de valeur que 10 superflus. Si vous postez n’importe quoi sur le web, vous êtes en train de perdre votre temps. De plus, le timing est très important. En effet, poster en dehors des horaires de connexion de votre audience implique moins de retombées.

4. La règle des 90/10 : 90% de votre contenu doit être à but informatif contre 10% à but promotionnel.

5. Sur une échelle de 100 sur Facebook ; un “partage” vaut 90 points, un “Commentaire” vaudrait points et un “J’aime” ne vaut qu’1 point : Vos postes doivent être courts et pertinents. N’abusez pas non plus de la fréquence des postes ; 2 ou 3 postes par jour est une fréquence optimale (cela dépend aussi de ce que vous offrez).

6. Si vous ne réussissez pas à être consistent et réceptif aux demandes de vos followers, laissez tomber les médias sociaux : il est primordial de répondre aux commentaires et aux suggestions de vos followers. N’effacez jamais une critique de votre mur Facebook, cela aura comme résultat un client insatisfait. Répondez plutôt le plus rapidement possible avec courtoisie et essayez de résoudre le problème. Des études ont montré qu’une plainte résolue donne lieu à un client 8% plus loyal envers la marque.

7. Les images et les vidéos rapportent 40% plus d’engagement que les postes : l’homme est visuel, utilisez donc Pinterest, par exemple, comme un outil de communication plutôt que comme un outil de curation. Et si vous utilisez les vidéos, faites qu’elles soient inférieures à 90 secondes. Si vous utilisez votre iPhone pour le faire, filmez en positionnant l’appareil horizontalement, et un son audible est très important.

8. N’utilisez votre site web que comme un recueil d’informations : les temps où l’on communiquant exclusivement via son site web sont révolus.

9. Pensez à ouvrir un chat Twitter où les experts peuvent discuter : les chats de Twitter sont un outil très important.

10. Un autre exemple d’outils efficaces, Hootsuite, utilisé par de nombreuses petites entreprises. Il existe aussi d’autres outils et applications destinées directement aux entreprises comme MailChimp, Trendspottr, Chime.in et InboxQ.

11. Si vous travaillez dans un domaine où les interactions entre les ventes et les clients sont décentralisées, centralisez votre effort média social : vu la nature spéciale de Twitter et Facebook, vous ne pourrez pas gérer plusieurs chefs dans la même cuisine. Votre stratégie social média se base sur la rapidité de la réaction, vous devez donc communiquer avec vos agences. Aussi, évitez d’avoir plusieurs administrateurs sur votre page Facebook.

12. Il a été démontré que les toilettes sont le meilleur endroit pour engager les clients : pensez à placer des QR codes sur la porte des WC.

Source

[Rebranding] Renouveler son image de marque, 4 raisons de l’envisager

Quel est l’intérêt d’une refonte de son image de marque ?

La refonte ne répond pas nécessairement aux attentes et aux besoins de l’entreprise de manière directe, mais plutôt aux attentes de ses clients. C’est pourquoi, et pour mesurer l’importance d’une refonte, il faut prendre en compte l’accessibilité et la différenciation du marché, la connaissance de la marque, la pertinence et la vitalité, la personnalité des clients, leurs préférences, leurs usages et la connectivité émotionnelle.
Si votre entreprise peut améliorer sa relation avec ses clients dans un de ces domaines, alors vous pouvez considérer sérieusement une revitalisation de votre image de marque.

Raison #1 : Avantage concurrentiel
Votre marque est le visage public de votre activité. Et puisque le climat économique change, vous devez vous adapter et changer à votre tour. Une refonte bien élaborée permet à votre entreprise de refléter les dynamiques du marché et donc de gagner un avantage compétitif pour devenir un des leaders de l’industrie. Dépassez vos concurrents et augmentez votre part de marché à travers une image actualisée. En revitalisant le message de votre marque, vous pouvez anticiper une perte de confiance de la part des clients ou/et une rentabilité décroissante.

Raison #2 : Simuler une croissance
La refonte peut servir à réduire les couts des opérations et à s’adresser plus efficacement aux clients. Lorsque la diversité des produits et la complexité du portfolio réduit l’impact de la marque, une refonte peut combattre la fragmentation de l’audience et gommer l’incohérence tout en simulant la croissance. En grossissant, l’actualisation de l’image de l’entreprise peut satisfaire la curiosité du consommateur et sa soif de nouveauté. Dans ce sens, la refonte traduit l’expression de l’évolution de l’entreprise.

Raison #3 : Expansion du marché à long terme
Lorsqu’une entreprise s’agrandit et prospère, généralement, ses produits ont besoin d’une petite refonte pour refléter ce nouveau statut. Toute compagnie émergente qui ne suit pas ce processus risque de se faire dépasser par la concurrence. Le budget limité en matière d’image de marque caractéristique aux petites entreprises n’est pas compatible avec la croissance de celle-ci.

Raison #4 : Innovation = rentabilité
Un changement d’image de marque pour une entreprise reflète inévitablement un changement de taille et de positionnement sur le marché, mais il reflète aussi un changement de technologie et un désir d’innovation. En effet, la prospérité économique et l’amélioration technologique vont de pair. D’ailleurs, les entreprises qui évoluent dans le monde de l’internet et des hautes technologies sont plus susceptibles que les autres de changer leur image de marque plus souvent. Les responsables de ce genre de sociétés revitalisent leur image proportionnellement à l’évolution de leur produit. Et puisque, comme nous l’avions déjà noté, votre image de marque est le visage public de votre activité, lorsque cette image échoue à refléter le niveau de technologie et d’innovation que vous avez atteint et que vous proposez, vos clients risquent de supposer que vous avez aussi échoué au niveau de cette innovation. Vos concurrents qui ont plus recours que vous à la revitalisation de leur image risquent de vous dépasser en termes de réputation et de rentabilité même s’ils n’ont pas votre niveau de technologie.

Quelle que soit votre raison de rénover votre image, celle-ci doit être fidèle aux services que vous proposez. Elle est essentielle pour communiquer à vos consommateurs le niveau de qualité que vous avez atteint. De plus, cette refonte peut aussi avoir des effets bénéfiques sur la culture interne de votre entreprise et revigorer vos salariés. Surtout si vous les incorporez dans le processus de rajeunissement et que vous prenez en compte leurs remarques concernant cette nouvelle image que vous voulez donner. Ainsi, l’image externe sera encore plus en accord avec la culture interne de l’entreprise.

Source