Combiner Social Média et référencement SEO ?

Si vous avez une activité en ligne à succès c’est que vous maitrisez un tant soit peu le SEO. Le référencement organique vous permet d’attirer les visiteurs sur votre site web, c’est là qu’ils sont supposés trouver le produit ou le service qui les intéresse.

Même si vous êtes le roi du référencement SEO, vous devez prendre en considération les derniers changements dans les algorithmes de Google (et des autres moteurs de recherche) pour que vous puissiez mettre à jour votre site et améliorer votre positionnement par rapport à votre marché cible. Ces derniers changements donnent une place importante aux signaux sociaux et intègrent les médias sociaux dans leurs résultats de recherche.

L’impact du Social Média sur le référencement SEO

Il est primordial d’apprendre à utiliser convenablement les médias sociaux pour améliorer son référencement et attirer de nouveaux visiteurs. La plupart des entreprises possèdent aujourd’hui un compte Facebook et souvent un Twitter. Si votre compagnie n’en possède pas, elle est forcément considérée comme moins professionnelle ou moins crédible aux yeux des consommateurs (c’est injuste mais c’est comme ça). De plus, l’utilisation de ces deux réseaux (et d’autres ; Pinterest, Google+ …) peut vous aider à améliorer votre positionnement sur les moteurs de recherche.

L’un des paramètres pour Google et pour d’autres moteurs de recherche d’évaluer les sites est le nombre de liens qui pointent vers ce dernier. Les réseaux sociaux vous permettent incontestablement d’acquérir un nombre incalculable de liens.

Par exemple, si votre page Facebook contient un lien vers votre site. Vous possédez déjà un lien. Par contre, si vous encouragez vos fans à partager ce lien, par le moyen -par exemple- d’un concours qui permet à ceux qui postent le lien sur leur page de gagner un coupon ou n’importe quel autre récompense, vous gagnez une multitude de liens qui pointent vers votre site et votre niveau sur les moteurs de recherche va par conséquent augmenter.

Référencement grâce à YouTube

En plus de vos comptes Facebook et Twitter, créez une chaine Youtube et postez des vidéos régulièrement dans le but de promouvoir votre activité. Google met plus l’accent sur les sites qui proposent des médias que sur ceux qui n’en proposent pas. Si vous n’utilisez pas les vidéos dans votre stratégie marketing, vous avez moins de chance d’être retrouvé dans les premiers résultats de recherche et peut être même que vous n’atteindrez jamais la première page de Google.

De plus, lorsque vous postez une vidéo sur Youtube, vous avez la possibilité de créer un titre sur mesure et de choisir des tags spécifiques. Profitez des techniques traditionnelles de référencement et utilisez vos mots clés dans le titre, la description et les tags. Vous serez repéré par les internautes mais aussi par les moteurs de recherche plus facilement.

En plus de Youtube, vous pouvez même poster une vidéo directement sur votre site. En effet, comme le but est d’attirer les visiteurs vers votre site pour obtenir plus de conversions donc autant poster la vidéo directement sur l’une de vos pages.

Pinterest, le réseau qui monte

Profitez de la popularité croissante de ce réseau social pour partager votre contenu. En effet, plus un site a de l’autorité et plus les liens qui y sont postés sont susceptibles d’apparaitre dans les résultats de recherche. N’oubliez pas de « référencer » vos images car Google est aussi favorable à l’indexation des images que celles des vidéos.

N’oubliez pas d’ajouter vos mots clés à vos contributions pour que celles-ci soient indexées dans Google et d’intégrer le bouton « Pin it » à votre blog, ceci facilitera le partage pour vos abonnés. Vous pouvez même lier votre compte Pinterest à votre compte Facebook pour que vos publications sur le premier apparaissent sur le mur du second.

Conclusion à propos du référencement social média

Le marketing internet est dynamique et en pleine évolution, il ne suffit donc pas de connaitre les rudiments du référencement organique et de continuer à référencer des sites à l’ancienne, sauf si vous voulez garder le même type de consommateurs auxquels vous aviez droit dans le temps.

Vous devez intégrer les nouvelles techniques SEO et les nouveaux outils dans votre stratégie de référencement pour continuer à bien vous positionner et à attirer de nouveaux clients.

3 règles très simples pour fidéliser vos clients

1- Communiquez avec vos clients, gardez-les informés :

Vous avez obtenu le marché et vous allez tout faire pour que le travail soit bien exécuté ? Ok, mais ce n’est pas assez. C’est vrai que le client désire que le travail soit effectué mais il veut aussi SAVOIR que le travail est en train d’être effectué. Si votre client (surtout si c’est un nouveau client) ne réalise pas l’effort que vous êtes en train de fournir pour que ce soit fait, alors autant ne rien faire. Communiquez avec lui, rassurez-le en lui envoyant des mémos pour le mettre au courant. Votre client a besoin de savoir qu’il est le centre de votre univers et même si ce n’est pas le cas il existe des techniques qui permettent de le rassurer et de lui faire penser qu’il est dans votre top des priorités. En vérité, votre client ne s’intéresse pas à vos autres clients, il s’en fiche royalement. Ceci dit, n’attendez pas quelque chose en retour en le tenant informé, vous le faites parce que ça doit être fait. Rédigez aussi des rapports de vos conversations téléphoniques et de vos entretients en réunion, c’est vrai que c’est du travail en plus mais ça a le mérite de clarifier les choses et de mettre les points sur les i. Votre client appréciera !

2- Tenez vos promesses, faites ce que vous avez dit que vous ferez :

Qu’il soit question d’une chose aussi simple que d’envoyer un mail ou d’aussi compliqué que de tirer un bilan ou de générer une tonne de statistiques, Tenez parole. Votre réputation avec votre client réside dans votre capacité à livrer. Et entre nous, si vous n’êtes pas capable d’envoyer un mail lorsque vous avez dit que vous le ferez, quelles sont les chances que votre client croit que vous pouvez réaliser un projet plus important ? Chaque petite négligence est un mauvais point pour votre crédibilité. Donc, si vous avez promis d’envoyer un rendu avant le weekend, faites ce qu’il faut pour exécuter le travail. Et si par malheur vous n’y arrivez pas, donnez à votre client la raison, une BONNE raison et prévoyez aussi une nouvelle date de rendu et respectez-la. Cela montre que vous ne l’avez pas tout simplement oublié. Votre client appréciera !

3- Anticipez et trouvez des solutions :

Les choses se passent mal, Vous avez vraiment la poisse et la vie vous joue de mauvais tours ? Parfois c’est de votre faute et parfois ça ne l’est pas, mais peu importe. Anticipez les problèmes et prévoyez d’autres options. Proposez à votre client d’autres alternatives, elles peuvent ne pas lui plaire mais au moins vous lui donnez l’impression de faire l’effort et de vous en faire. Votre client appréciera !

Prévoyez des plans de secours, y compris des employés de secours et restez en bons termes avec vos ex-salariés. Vous pouvez avoir besoin d’un coup de main un de ces jours.

Source [anglais]

7 pratiques pour convaincre les lecteurs de partager vos articles de blog

En tant que blogueur, vous cherchez à attirer un maximum de personnes pour lire vos articles et vos contributions. Mais le plus dur est quand même réussir à convaincre vos lecteurs de partager votre contenu.

Voici quelques astuces qui vous permettront de générer du trafic autour de votre blog  :

1. Partagez et posez des questions :

Il s’agit de produire autant de contenu que possible et que ce contenu parle aux lecteurs, qu’il soit en relation avec leur vie de tous les jours. Créez un lien avec votre audience en posant des questions et en communicant à chaque fois que vous vous connectez à vos réseaux sociaux. Lorsque vos postez un article, demandez à vos lecteurs et à vos followers de le lire et de le partager. Créez une discussion qui permet d’échanger les idées et les avis. Ne communiquez pas à vos lecteurs mais communiquez avec eux.

2. Amusez-vous

Soyez créatif. Pensez à innover et à ajouter une touche d’humour à votre contenu. Fidélisez vos lecteurs en offrant des avantages, cela peut vous aider à décupler le nombre de lecteurs. Créez des quizz et des concours et profitez au maximum de ces élans d’exposition. Offrez des cadeaux si vous en avez la possibilité mais aussi des récompenses et décernez des trophées.

3. Engagez des conversations sur les autres blogs

Soyez actif sur les autres blogs mais faites en sorte que cela soit dans les deux sens. Permettez aux autres d’émettre leurs avis sur votre blog pour les inciter à engager la conversation. Posez des questions. Sur facebook, cela se traduirait par des commentaires sur les murs des fans et retweetez aussi les tweets de vos followers. Souvenez-vous que sur les réseaux sociaux le but est de permettre aux personnes de communiquer et d’échanger les idées.

4. Attirez l’attention en utilisant des titres accrocheurs

Pensez au dernier titre d’article que vous avez lu et qui vous est resté en tête. Vous vous en souvenez probablement à cause de son titre accrocheur. Votre contenu doit avoir un titre qui attire immédiatement l’attention du lecteur ou du follower. Soyez spirituel et mordant à la fois lorsque vous rédigez votre titre. Aussi, utilisez des images attirantes. Mettez-vous à la place du lecteur et choisissez une image attractive qui donne envie de lire le contenu.

5. Soyez captivant (et même provoquant s’il le faut)

Ne partagez pas de contenu que le lecteur a du lire des centaines de fois. Internet grouille de concepts, d’articles et d’idées ordinaires, sortez du lot. N’utilisez pas le même ton informatif et monotone qui caractérise la plupart des sites et choisissez des sujets intéressants que le lecteur aura envie de lire. Mettez-vous, encore une fois, à sa place et rédigez. Cherchez les scoops et les révélations mais vous pouvez aussi provoquer et créez la controverse.

6. Écrivez sur d’autres blogs en tant qu’invité

En postant sur d’autres blogs, vous ferez parler de vous. Évidemment, il serait bien de le faire sur des blogs bien positionnés, dans les premiers résultats de recherche de Google ou sur ceux qui ont de la notoriété. Faites-vous remarquer en vous faisant inviter pour écrire sur certains blogs reconnus et invitez des blogueurs à écrire des articles sur votre page.

7. Facilitez la souscription à votre blog

Favorisez le partage et faites en sorte que les outils pour s’abonner à votre blog soient accessibles. Si vous le faites, à chaque fois que vous postez un article ou que vous en mettez un à jour, l’abonné recevra une alerte mail pour le prévenir de cet ajout.

Plus vos postes sont partagés et plus vous gagnez en visibilité. Essayez les stratégies proposées plus haut pour que votre contenu soit propagé. Motivez vos lecteurs et souvenez-vous que le succès de votre stratégie dépend du degré d’implication de votre audience.

Source

Si vous avez aimé cet article, prenez 5 secondes pour le partager.

4 moyens d’attirer l’attention sur votre contenu

Il est aussi important de produire un contenu de qualité que de le promouvoir correctement pour que ce dernier obtienne l’attention qu’il mérite. Que ce soit sur les blogs, les médias sociaux ou sur les sites, attirer l’attention sur votre contenu est une tâche à la fois exigeante et motivante. C’est pourquoi il faut trouver des moyens créatifs pour attirer et captiver le lecteur. Il est souvent le cas qu’un blog produise un contenu incroyable mais que personne n’y prête attention.

Voici donc 4 astuces pour attirer l’attention sur votre contenu :

Les images

Une image vaut mille motsça n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui. Parmi tous les nouveaux sites qui voient le jour, seuls ceux qui possèdent des images et des visuels intéressants restent en tête. En fait, les personnes retiennent davantage les images que le texte car l’homme est visuel de nature, il peut lire des centaines de phrases sans retenir un mot mais se souvenir d’une seule image frappante. Si vous produisez du contenu de qualité, faites en sorte qu’il soit appuyé par des visuels qui laissent une impression sur le lecteur.

Le titre

Le titre en dit long – la plupart des personnes utilisent le titre comme critère pour décider s’ils vont – ou pas – consulter un contenu. Si vous utilisez un titre ordinaire, il y a des chances que votre chef d’œuvre passe inaperçu. Par contre, si votre titre est original, accrocheur et informatif, vous augmentez vos chances pour que votre contenu soit consulté. Le titre a pour but de mettre l’eau à la bouche du lecteur pour qu’il veuille consulter votre contenu.

Les médias sociaux

Que ce soit Facebook, Twitter ou même Pinterest, les médias sociaux ont été une aubaine pour à la fois les créateurs de contenu et les consommateurs. Les médias sociaux sont un moyen extraordinaire de propager du contenu à l’échelle mondiale. Dès que vous aurez fini la création de votre contenu, n’hésitez pas à utiliser votre présence sur les réseaux sociaux pour transmettre l’info et attirer plus de lecteurs vers votre site ou votre blog.

Le référencement (SEO)

Adaptez votre contenu aux moteurs de recherche car plus il apparait tôt dans les résultats de recherche et plus il est susceptible d’être consulté, ce qui vous procure une audience plus importante. Une stratégie SEO réussie peut vous apporter un trafic considérable vers votre contenu.

Les 7 péchés capitaux du webmarketing

Certaines entreprises se frayent un chemin facilement dans le monde du web marketing tandis que d’autres connaissent des moments difficiles. En effet, il est quelques fois difficile d’apprendre toutes les stratégies, les techniques, les astuces, les plates-formes, etc… et appliquer ces connaissances sur le terrain. Si cela est votre cas (ce que je ne vous souhaite pas), il se peut que vous êtes en train de commettre un ou plusieurs des 7 péchés capitaux du marketing.

1. Ne pas répondre à son auditoire média social.

C’est bien de construire une présence en ligne pour votre entreprise à travers les médias sociaux et de partager les mises à jour de votre business, les dernières offres, les promotions et d’autres infos sur Twitter, Facebook et Google+, mais ce n’est certainement pas suffisant.

La clé du succès d’une stratégie des médias sociaux c’est la communication avec son auditoire. Il faut en effet répondre à ses clients/followers/fans et construire une relation dans les deux sens. Et pour cela vous devez :

  • Surveiller votre @entreprise sur Twitter et répondre à ceux qui mentionnent votre nom. Un simple “Merci”, un compliment ou une réponse rapide à un consommateur permet d’établir une relation de loyauté avec vos followers.
  • Répondre aux postes effectués sur votre mur Facebook, aux commentaires de vos photos, vidéos ou liens.
  • Interagir avec les personnes qui commentent ou partagent vos postes sur Google+.
  • Répondre aux commentaires sur votre chaine YouTube.

Gardez aussi en tête que ceux qui vous mentionnent ne le font pas toujours sur votre profil social et il se pourrait carrément qu’ils ne mentionnent pas votre @entreprise. Pour ne rien rater de ces mentions, n’hésitez pas à :

  • Surveiller en effectuant des recherches régulières les mentions relatives à votre produit, entreprise, service. Utilisez la boite de recherche Twitter ou des outils comme HootSuite or Tweetdeck.
  • Effectuez des recherches concernant votre marque ou votre entreprise sur Google+. Vous pouvez évidemment sauvegarder cette recherche pour y revenir régulièrement.
  • Abonnez-vous à des alertes mails pour être mis au courant des dernières mentions sur les réseaux sociaux, les blogs et autres sources en ligne.

2. Ignorer les outils analytiques.

Lorsque vous essayez de générer du trafic vers votre site, vous allez embarquer dans des domaines aussi variés que la publicité en ligne ou le référencement. Vous devrez essayer plusieurs stratégies avant de trouver celle qui convient le mieux au site de votre entreprise. Vous pourrez gagner un temps précieux en ayant recours aux analytics pour ne pas vous disperser.

Trouver la bonne stratégie revient à repérer les sources de trafic qui génèrent des visiteurs qui ne font pas que passer sur votre site, mais plutôt celles qui engendrent des conversions.  Google Analytics peut vous aider à déterminer la technique marketing qui mène aux meilleurs résultats.

3. Ne pas diversifier son effort marketing.

Lorsque vous aurez trouvé la stratégie la plus efficace, il ne faut cependant pas mettre de coté toutes les autres. Il existe des stratégies qui sont plus efficaces que d’autres du point de vue de la visibilité et de l’exposition, ne passez donc pas à coté. Et souvenez-vous du vieil adage « il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier ».

De plus, si vous utilisez différent outils de marketing, vous ne serez pas dépassé si l’un d’eux commence à décliner. Vous serez content de réaliser que vous disposez de plusieurs autres manières de faire la promotion de votre produit.

4. Ne pas créer une présence en ligne constante.

Pour construire une présence en ligne significative, il faut que votre site web, que vos profils sociaux et que tout votre contenu représente votre marque. Si vous utilisez un logo comme image de marque, il faut celui-ci apparaisse sur vos différents profils sociaux. Si votre site web affiche une couleur spécifique, celle-ci doit être adaptée à vos profils et à tous vos supports en ligne. Le but est que peu importe où l’on tombe sur vous, il faut que les internautes qui visitent vos autres supports ressentent de la continuité.

5. Ne pas utiliser tout votre effectif pour la stratégie marketing.

Savez-vous que le webmarketing n’est pas réservé qu’au département marketing ? Si vous êtes aux commandes d’une grande entreprise qui emploie de nombreux salariés, vous disposez d’un énorme potentiel en matière de marketing. Par exemple, vous pouvez utiliser pour certaines taches, les personnes évoluant aux postes suivants :

  • Votre service après vente SAV peut prendre en charge la réponse aux questions sur vos profils sociaux. Ils peuvent aussi donner des idées aux rédacteurs web de votre site ou blog (pour la Foire Aux Questions par exemple).
  • Votre département de vente pourrait vous aider à créer des sujets d’articles de blog en vous indiquant les sujets qui intéresseraient le plus les clients potentiels.
  • Les membres du service de développement de produits peuvent rédiger des articles à propos de leurs produits ou de leurs services pour le blog également.

6. Ne pas garder un œil sur le travail des consultants ou des agences.

Si vous avez décidé d’externaliser la partie médias sociaux ou référencement de votre stratégie marketing vers une agence web ou une agence marketing, il faut que vous gardiez un œil sur ce qu’ils diffusent au nom de votre entreprise. Même s’il s’agit d’une grande agence aux références importantes, vous devez savoir si votre dossier est traité par un cadre confirmé de l’agence ou déposé sur le bureau d’un stagiaire.

C’est pourquoi vous devez surveiller et être mis à jour par votre consultant à propos des efforts fournis pour votre entreprise. Assurez-vous de votre coté que les messages diffusés au nom de votre entreprise correspondent à l’image que vous voulez donner d’elle (que ce soit pour les tweets ou pour les demandes de partenariat). Chaque information diffusée risque d’être la première impression d’un potentiel nouveau client à propos de votre entreprise. Il faut donc qu’elle soit optimale !

7. Ne pas prendre en compte le marketing local.

Si vous possédez un business local, vous devez absolument prendre en compte le coté local du marketing :

  • Assurez-vous que votre adresse et votre numéro de téléphone soient sur toutes les pages de votre site. Il faut aussi que l’information soit sous forme de texte (pas une image) pour que les moteurs de recherche puissent la capturer.
  • Créez des profils sur Foursquare, Google Places, Yahoo Local, Bing Local, Yelp, Merchant Circle, Pagesjaunes, etc…
  • Utilisez les particularités locales des médias sociaux telles qu’une page Business local sur Google+ ou une page de fan Facebook sous la catégorie Business local. Utilisez les outils de recherche de Twitter comme FollowerWonk pour trouver des personnes résidant dans votre périmètre et utilisez Formulists pour trier vos followers par régions.

Source

La vraie relation entre les Médias sociaux et le référencement traditionnel

Tout le monde sait que les médias sociaux et le référencement sont liés, mais comment ? Plus vous comprendrez le sens de cette relation et plus vous saurez sur quoi vous concentrer pour que votre effort paye.

Malheureusement, il est difficile de faire le tri car les choses sont de plus en plus entrelacées. Voici quand même quelques points qui vous éclaireront sur le sens de cette relation :

Le positionnement et l’apparition dans les résultats de recherche

Il est primordial de faire la différence entre les deux :

  • L’optimisation de positionnement : c’est la façon traditionnelle de référencer. Il s’agit d’effectuer un nombre de pratiques spécifiques sur les URL et les noms de domaines pour les adapter à l’algorithme du moteur de recherche Google dans le but d’améliorer la position de certaines pages d’un site web.
  • Optimisation d’apparition : il s’agit de faire en sorte que le contenu du site soit visible dans de nouvelles/autres sections des résultats de recherche (blogs, discussions, …).

Google met en valeur les résultats personnalisés au détriment des résultats traditionnels. Les contenus sociaux tels que les +1 de Google et les contributions des blogs apparaissent mieux dans les résultats de recherche. Il est clair qu’au fur et à mesure, les résultats sociaux (donc subjectifs car influencés par vos connexions sociales) et traditionnels (objectif car indexés selon les paramètres et les algorithmes de Google) vont avoir des parts égales dans les résultats de recherche.

Et puisque les résultats personnalisés gagnent du terrain, il est de plus en plus important d’avoir recours à l’optimisation sociale. Voici donc un exemple de la complexité des résultats de recherche et comment les recherches traditionnelles sont peu à peu abandonnées.

A la lumière de ceci, voici trois points qui méritent que l’on s’y attarde d’un point de vue social et traditionnel :

  1. Les signaux sociaux (Tweets, Likes, Google +1, etc…) ont du poids dans l’algorithme de positionnement mais il est impossible pour l’instant de leur attribuer plus d’un impact approximatif.
  2. Par contre, le contenu social et les partages impactent incontestablement sur la visibilité. Ils apparaissent régulièrement dans les résultats de recherche.
  3. Toutefois, les habitudes des utilisateurs et leurs préférences sont des éléments cruciaux dans la conception d’une stratégie de référencement. L’importance de la visibilité dépend de l’activité sociale de l’utilisateur et de s’il est connecté ou pas (Google+). Si vous ciblez des utilisateurs qui ne possèdent pas de profils sociaux ou qui ne sont pas souvent connectés, attardez-vous plutôt sur le référencement traditionnel.

10 actions sociales de référencement

Pour ce qui est des activités sociales qui pourraient avoir un impact sur une stratégie de référencement, voici ce que vous pourrez faire :

  1. Ajouter des boutons Google+ à votre blog et à vos pages les plus “partageables”. Faites en sorte que le partage soit le plus facile possible sur les plates-formes sociales les plus pertinentes.
  2. Créez une page de marque Google+ et partagez votre contenu via cette page.
  3. Créez un contenu original et optimisé par des mots clés sur Google+.
  4. Le contenu sera plus significatif si votre page Google+ possède de nombreux cercles d’utilisateurs. Faites l’effort de construire une communauté Google+ importante.
  5. Encouragez les personnes à +1 votre contenu.
  6. Pour Facebook and Twitter, avoir une présence sociale est important si le partage génère des liens vers votre contenu. Car les liens sont les points les plus importants du point de vue du référencement.
  7. Le contenu qui risque de ne pas être partagé (comme la présentation de l’entreprise, etc…) devrait être référencé de façon traditionnelle. Dans ce cas, les médias sociaux ne mériterait pas que l’on s’y attarde car cela nécessiterait trop de temps et d’effort.
  8. Le contenu susceptible d’être partagé (contributions de blog, …) devrait être, en contre partie, lourdement promu à travers les médias sociaux.
  9. Si votre public cible n’est pas intéressé par les médias sociaux, concentrez vos efforts sur le référencement traditionnel. dans le cas contraire, faites les deux.
  10. Mesurer le positionnement est assez facile, par contre mesurer la visibilité est plus difficile pour le moment (même s’il existe des outils comme Youseemii.fr mais qui restent encore approximatifs).

Source

[infographie] choisissez le réseau social qui vous convient le plus

Facebook est le réseau social qui permet d’échanger le mieux au niveau personnel. Il permet de partager des articles de blogs, des photos, des vidéos, des sondages et des liens dans un même espace.

Twitter est idéal pour partager des informations courtes (140 caractères max), surveiller les impressions des clients et en trouver de nouveaux.

Linkedin est une plateforme qui convient le plus aux professionnels. Elle permet de retrouver d’anciens collègues et parfois de trouver un emploi

Google + est le must lorsqu’il s’agit de créer des discussions et d’envoyer du contenu à des personnes, en public ou à ses cercles.

[infographie] Blogging is like sex

Dans le domaine du blogging il est impossible de simuler, en effet, les statistiques ne trompent pas :

Plus de 40% des entreprises américaines entretiennent un blog pour leur marketing

Les entreprises qui gèrent un blog reçoivent 55% de visiteurs en plus que les autres

2/3 de ces entreprises avouent que leur blog est primordial pour leur activité

Et bien d’autres infos :

[infohraphie] Les attentes des fans des marques sur Facebook.

Selon une récente étude menée par CMO Council, il semblerait qu’il existe un énorme décalage entre les attentes des fans et les marques sur les réseaux sociaux. Ce décalage est expliqué en 4 points à savoir :

  • Les interactions entre fans : seuls 9% des marques y pensent, alors que 60% des fans déclarent vouloir être mis en relation.
  • Le service clients : Seuls 30% des marques déclarent utiliser les réseaux sociaux pour améliorer leur SAV et leur réactivité alors que résoudre les problèmes des consommateurs au téléphone leur revient plus cher. Ils attendent sûrement une aide en ligne.
  • L’engagement des fans : 41% des fans souhaiteraient partager leurs idées et leurs avis sur Facebook alors que seulement 9% des marques sollicitent leurs fans sur Facebook pour innover.
  • Gamification et reconnaissance : La majorité des fans s’attendent à des traitements de faveur lorsqu’ils deviennent fans de la marque sur Facebook, seuls 7% récompensent les plus actifs d’entre eux.

Source

[infographie] Le guide du débutant du web marketing

Cette infographie présente un programme pour développer votre stratégie marketing sur les axes suivants :

  • L’email marketing
  • La génération de leads
  • Le social media marketing
  • Les campagnes CPC (type adwords)
  • La recherche organique (Type Google)
  • Le content marketing (Blog etc…)
  • Le web analytics

Source