Contrôler les accès des applications sur les réseaux sociaux

Vous avez certainement autorisé des applications à accéder à votre compte, que ce soit sur Facebook, Twitter, Google ou d’autres…

Mypermissions.org est une application qui vous permet de faire le tri afin de contrôler les applications qui ont accès à vos données. Il suffit juste de se rendre sur le site et de cliquer sur l’icône du compte et commencer le grand ménage.

Source

9 données surprenantes à propos des réseaux sociaux aux USA

1. Il existe plus d’utilisateurs actifs sur les réseaux sociaux que d’inactifs. En effet, 52% des américains possèdent des profils sur Facebook, Linkedin, MySpace ou autres.

2. Twitter se démarque, non pas grâce à sa base de followers mais grâce à son interactivité et son action en temps réel même s’il n’est utilisé que par 8% des américains (Facebook 51%).

3. Twitter est ethniquement très diversifié ; 55% de blancs, 22% d’afro-américains, 15% de latinos et 3% d’asiatiques.

4. L’émergence des Super Sociaux. Un tiers des américains utilise les réseaux sociaux plusieurs fois par jour. Cette tranche représente 46 millions de personnes et augmente de 20% chaque année.

5. Les Super Sociaux adorent Twitter. 23% d’entre eux utilisent le site de micro blogging, ce qui est supérieur à la moyenne totale des utilisateurs des réseaux (le triple). 98% d’entre eux utilisent Facebook et 45% utilisent MySpace.

6. Les Super Sociaux utilisent et vénèrent leurs Smartphones. 56% d’entre eux utilisent un smartphone (la moyenne nationale est de 31% aux USA). Lorsqu’ils ont le choix entre le smartphone et la télévision, 64% d’entre eux choisissent le premier.

7. Les Super Sociaux interagissent avec les marques. 43% des super sociaux suivent les marques sur les réseaux sociaux contre 25% des utilisateurs normaux.

8. L’interaction avec les marques se produit principalement sur Facebook. Parmi les 25% qui suivent les marques, 80% l’ont fait sur Facebook et 6% sur Twitter.

9. C’est sur Facebook que les consommateurs sont le plus influencés pour des décisions d’achat même si 72% déclarent qu’aucun réseau social n’a influencé leur décision d’achat. Toutefois, ceux qui affirment avoir été influencés citent Facebook en premier. Probablement parce que les personnes ont tendance à se fier aux avis de leurs amis, familles, contacts, etc.…

Source