Comment doubler le nombre de vos followers sur Twitter?

Mis en avant

kage_bunshin_naruto-wallpaper-800x480

Un compte Twitter possède en moyenne 126 followers et a tweeté 307 fois. Doubler ce nombre n’est pas difficile si vous appliquez certains des conseils suivants. Et vous pouvez faire beaucoup mieux que cela si vous y apportez un peu d’attention et de la discipline.

  • Assurez-vous que les informations de votre profil et votre Bio sont bien renseignés ! Une bonne présentation attire plus de followers.

 

  • Tweettez plus souvent ! Ceux avec 15.000 tweets ou plus ont entre 100.000 à 1 million de followers.

 

  • Utilisez des hashtags ! Cela permettra d’élargir votre visibilité sur twitter.

 

  • Planifiez vos tweets ! Pour cela, utilisez des outils tels que Hootsuite pour automatiser puis analyser vos partages.

 

  • Suivez des personnes dans votre niche ou votre industrie. Surtout ceux avec un nombre important d’adeptes sur Twitter.

 

  • Retweetez le contenu des influenceurs et faites-leur savoir en les mentionnant.

 

  • Joignez-vous à des conversations Twitter existantes ou entamez vos propres conversations, et cela sur une base régulière.

 

  • Trouvez de nouveaux followers qui partagent les mêmes intérêts que vous, en utilisant des outils comme Tweepi.

 

  • Twitter n’est pas une boîte de réception, mais un flux qui vous permet d’obtenir un engagement avec vos followers en partageant un contenu pertinent pour votre public cible.

 

  • Apprenez des meilleurs ! Consultez les comptes les plus populaires pour vous inspirer de leurs techniques de partage.

 

  • Promouvoir votre compte Twitter partout ! twittez en 2 ou plusieurs langues.

Pour suivre notre compte Twitter, allez sur @Optimonet 

[Rebranding] Renouveler son image de marque, 4 raisons de l’envisager

Quel est l’intérêt d’une refonte de son image de marque ?

La refonte ne répond pas nécessairement aux attentes et aux besoins de l’entreprise de manière directe, mais plutôt aux attentes de ses clients. C’est pourquoi, et pour mesurer l’importance d’une refonte, il faut prendre en compte l’accessibilité et la différenciation du marché, la connaissance de la marque, la pertinence et la vitalité, la personnalité des clients, leurs préférences, leurs usages et la connectivité émotionnelle.
Si votre entreprise peut améliorer sa relation avec ses clients dans un de ces domaines, alors vous pouvez considérer sérieusement une revitalisation de votre image de marque.

Raison #1 : Avantage concurrentiel
Votre marque est le visage public de votre activité. Et puisque le climat économique change, vous devez vous adapter et changer à votre tour. Une refonte bien élaborée permet à votre entreprise de refléter les dynamiques du marché et donc de gagner un avantage compétitif pour devenir un des leaders de l’industrie. Dépassez vos concurrents et augmentez votre part de marché à travers une image actualisée. En revitalisant le message de votre marque, vous pouvez anticiper une perte de confiance de la part des clients ou/et une rentabilité décroissante.

Raison #2 : Simuler une croissance
La refonte peut servir à réduire les couts des opérations et à s’adresser plus efficacement aux clients. Lorsque la diversité des produits et la complexité du portfolio réduit l’impact de la marque, une refonte peut combattre la fragmentation de l’audience et gommer l’incohérence tout en simulant la croissance. En grossissant, l’actualisation de l’image de l’entreprise peut satisfaire la curiosité du consommateur et sa soif de nouveauté. Dans ce sens, la refonte traduit l’expression de l’évolution de l’entreprise.

Raison #3 : Expansion du marché à long terme
Lorsqu’une entreprise s’agrandit et prospère, généralement, ses produits ont besoin d’une petite refonte pour refléter ce nouveau statut. Toute compagnie émergente qui ne suit pas ce processus risque de se faire dépasser par la concurrence. Le budget limité en matière d’image de marque caractéristique aux petites entreprises n’est pas compatible avec la croissance de celle-ci.

Raison #4 : Innovation = rentabilité
Un changement d’image de marque pour une entreprise reflète inévitablement un changement de taille et de positionnement sur le marché, mais il reflète aussi un changement de technologie et un désir d’innovation. En effet, la prospérité économique et l’amélioration technologique vont de pair. D’ailleurs, les entreprises qui évoluent dans le monde de l’internet et des hautes technologies sont plus susceptibles que les autres de changer leur image de marque plus souvent. Les responsables de ce genre de sociétés revitalisent leur image proportionnellement à l’évolution de leur produit. Et puisque, comme nous l’avions déjà noté, votre image de marque est le visage public de votre activité, lorsque cette image échoue à refléter le niveau de technologie et d’innovation que vous avez atteint et que vous proposez, vos clients risquent de supposer que vous avez aussi échoué au niveau de cette innovation. Vos concurrents qui ont plus recours que vous à la revitalisation de leur image risquent de vous dépasser en termes de réputation et de rentabilité même s’ils n’ont pas votre niveau de technologie.

Quelle que soit votre raison de rénover votre image, celle-ci doit être fidèle aux services que vous proposez. Elle est essentielle pour communiquer à vos consommateurs le niveau de qualité que vous avez atteint. De plus, cette refonte peut aussi avoir des effets bénéfiques sur la culture interne de votre entreprise et revigorer vos salariés. Surtout si vous les incorporez dans le processus de rajeunissement et que vous prenez en compte leurs remarques concernant cette nouvelle image que vous voulez donner. Ainsi, l’image externe sera encore plus en accord avec la culture interne de l’entreprise.

Source

Le rap du community manager (la suite)

Pour avoir de la gueule sur Google, pour être le king sur Bing
C’est un SEO qu’il te faut, un pro du social marketing
Optimisé 2.0, un petit web relooking,
Tes concurrents vont tomber par terre comme des quilles de bowling
Une campagne emailing, de New York à Beijing
Payée en Dollar, en Euro, en Yen ou en Livre Sterling
sur les réseaux sociaux, Veille et monitoring
Facebook, Twitter, Viadeo, stratégies web et Branding
gestion de crise si t’as le blues, E-réputation si t’as le swing
ton positionnement est à la loose ? des travaux de backlinking
affiliation et sponsoring, visibilité sans forcing
community manager, winner, il travaille au feeling

Episode 1

[infographie interactive] Le guide des médias sociaux 2012

Une excellente infographie qui dans sa forme interactive permet de trier les différents médias sociaux selon leur efficacité en communication, en exposition et en SEO.

A quel point peut-on maitriser son identité numérique ?

Lorsque l’on parle d’identité numérique dans le domaine de l’entreprise on pense directement à l’e-réputation. Même si vous faites tout ce qu’il faut pour la maitriser, le web 2.0 est tellement vaste que certains détails peuvent vous échapper. En effet, tout est aujourd’hui sujet à commentaire, critique et parodie.

N’avons-nous pas droit à l’oubli numérique ?

Les données sont beaucoup plus faciles à publier qu’à retirer car Internet n’oublie jamais. Et plus votre visibilité augmente, plus les risques de débordements augmentent. En effet, il suffit d’un mauvais commentaire sur un site ou un forum mieux référencé que vos supports numériques et là c’est le drame ! (j’ai failli poster des exemples de cas flagrants mais j’ai pensé que ça ne se faisait pas entre concurrents).
Bref, cela peut être justifié mais dans d’autres cas ce sont vos rivaux qui mettent en cause vos produits/services pour des raisons pas très éthiques. Il faut donc trouver le moyen de dépasser cette mauvaise publicité.

Comment rattraper le coup ?

D’abord supprimez tous les comptes et les profils sociaux que vous ne gérez plus et si vous êtes quand même victime d’une mauvaise publicité, il existe plusieurs moyens de rectifier le tir :
Poster plus de contenu positif pour noyer le contenu négatif et l’empêcher d’apparaitre dans les premiers résultats de recherche.
Répondre sur les forums, les profils sociaux ou les sites sur lesquels vous êtes mis en cause.
Ne cliquez plus sur les liens qui parlent de vous car vous aidez la page en augmentant le nombre de visites, donc en contribuant à son référencement et par conséquent vous améliorez sa visibilité.
Ecrire au webmaster ou au modérateur du site pour lui demander de supprimer les propos diffamatoires ou demander un droit de réponse (sans menaces de préférence).
Envoyer une demande de suppression à Google via leur formulaire dédié.
Porter plainte contre l’auteur ou le site si vous jugez que les propos sont injustes.

Comment éviter que cela se reproduise ?

Effectuer des curations, des recherches régulières sur Google et utiliser les bons outils pour savoir ce qu’il se dit sur vous et sur votre entreprise sur la toile.
Avoir recours à des professionnels de l’e-réputation pour une présence en ligne bien maitrisée.
• Et enfin réfléchir à deux fois avant de poster n’importe quoi au nom de votre entreprise sur le net.

En consclusion, sur le web 2.0, il ne faut pas seulement être visible, il faut en plus travailler et échanger pour soigner son e-réputation.

Ne faites pas tout ce que vos clients vous disent de faire !

1-Le client a toujours raison, oui mais…

Il est connu que « le client a toujours raison » mais le client a aussi besoin d’idées constructives. S’il pouvait le faire lui même, il n’aurait pas eu recours à vous ou à votre expertise. En effet, il est important de l’écouter et de le laisser partager son point de vue, c’est également lui qui trace les grandes lignes mais il revient à vous de mettre au point les détails techniques puisqu’il s’agit de votre domaine de compétence.

2-Déterminez à l’avance les délais nécessaires à la réalisation du projet

La question des délais est aussi très importante, expliquez à votre client que tel projet nécessite autant de temps et ne le laissez pas vous forcer la main. Par exemple une campagne de référencement ne peut pas se faire en quelques semaines, il faut des mois pour cueillir les fruits de son travail. Attribuez à chaque tache le temps nécessaire à sa bonne réalisation. Dans le cas contraire, vous risquez de bacler le travail et il ne sera pas satisfait de toute façon. Il est nécessaire dans certains domaines d’établir une charte, celle-ci détaille les tâches à réaliser et le temps nécessaire à chaque étape.

3-Faites passez le message avec tact et courtoisie

Toutefois, il faut prendre en considération que c’est le client qui signe le chèque, donc évitez de lui dire en face qu’il est complètement idiot s’il veut du rouge sur du noir alors que vous pensez que son site serait tellement mieux avec du gris sur du blanc. Souvent, le client donne son avis ou essaye d’imposer ses idées sans prendre en compte la faisabilité ou les standards du marché, c’est à vous que revient la tâche de le lui faire comprendre.

D’autre part, il existe des situation où vous devez tenir bon et expliquer pourquoi vous pensez que votre point de vue est meilleur. Essayez d’être professionnel et courtois et vous gagnerez son respect. Toutes ces mises au point ce font avant la réalisation du projet, car une fois entamé il est impossible de revenir en arrière et il y va de votre réputation.

3 règles très simples pour fidéliser vos clients

1- Communiquez avec vos clients, gardez-les informés :

Vous avez obtenu le marché et vous allez tout faire pour que le travail soit bien exécuté ? Ok, mais ce n’est pas assez. C’est vrai que le client désire que le travail soit effectué mais il veut aussi SAVOIR que le travail est en train d’être effectué. Si votre client (surtout si c’est un nouveau client) ne réalise pas l’effort que vous êtes en train de fournir pour que ce soit fait, alors autant ne rien faire. Communiquez avec lui, rassurez-le en lui envoyant des mémos pour le mettre au courant. Votre client a besoin de savoir qu’il est le centre de votre univers et même si ce n’est pas le cas il existe des techniques qui permettent de le rassurer et de lui faire penser qu’il est dans votre top des priorités. En vérité, votre client ne s’intéresse pas à vos autres clients, il s’en fiche royalement. Ceci dit, n’attendez pas quelque chose en retour en le tenant informé, vous le faites parce que ça doit être fait. Rédigez aussi des rapports de vos conversations téléphoniques et de vos entretients en réunion, c’est vrai que c’est du travail en plus mais ça a le mérite de clarifier les choses et de mettre les points sur les i. Votre client appréciera !

2- Tenez vos promesses, faites ce que vous avez dit que vous ferez :

Qu’il soit question d’une chose aussi simple que d’envoyer un mail ou d’aussi compliqué que de tirer un bilan ou de générer une tonne de statistiques, Tenez parole. Votre réputation avec votre client réside dans votre capacité à livrer. Et entre nous, si vous n’êtes pas capable d’envoyer un mail lorsque vous avez dit que vous le ferez, quelles sont les chances que votre client croit que vous pouvez réaliser un projet plus important ? Chaque petite négligence est un mauvais point pour votre crédibilité. Donc, si vous avez promis d’envoyer un rendu avant le weekend, faites ce qu’il faut pour exécuter le travail. Et si par malheur vous n’y arrivez pas, donnez à votre client la raison, une BONNE raison et prévoyez aussi une nouvelle date de rendu et respectez-la. Cela montre que vous ne l’avez pas tout simplement oublié. Votre client appréciera !

3- Anticipez et trouvez des solutions :

Les choses se passent mal, Vous avez vraiment la poisse et la vie vous joue de mauvais tours ? Parfois c’est de votre faute et parfois ça ne l’est pas, mais peu importe. Anticipez les problèmes et prévoyez d’autres options. Proposez à votre client d’autres alternatives, elles peuvent ne pas lui plaire mais au moins vous lui donnez l’impression de faire l’effort et de vous en faire. Votre client appréciera !

Prévoyez des plans de secours, y compris des employés de secours et restez en bons termes avec vos ex-salariés. Vous pouvez avoir besoin d’un coup de main un de ces jours.

Source [anglais]

[infographie] L’image de marque à l’ère du social média

A l’ère du social média, toutes les entreprises doivent réaliser le potentiel des plates-formes disponibles. Cette infographie détaille les points forts de chaque réseau pour améliorer son image de marque :

Source

7 pratiques pour convaincre les lecteurs de partager vos articles de blog

En tant que blogueur, vous cherchez à attirer un maximum de personnes pour lire vos articles et vos contributions. Mais le plus dur est quand même réussir à convaincre vos lecteurs de partager votre contenu.

Voici quelques astuces qui vous permettront de générer du trafic autour de votre blog  :

1. Partagez et posez des questions :

Il s’agit de produire autant de contenu que possible et que ce contenu parle aux lecteurs, qu’il soit en relation avec leur vie de tous les jours. Créez un lien avec votre audience en posant des questions et en communicant à chaque fois que vous vous connectez à vos réseaux sociaux. Lorsque vos postez un article, demandez à vos lecteurs et à vos followers de le lire et de le partager. Créez une discussion qui permet d’échanger les idées et les avis. Ne communiquez pas à vos lecteurs mais communiquez avec eux.

2. Amusez-vous

Soyez créatif. Pensez à innover et à ajouter une touche d’humour à votre contenu. Fidélisez vos lecteurs en offrant des avantages, cela peut vous aider à décupler le nombre de lecteurs. Créez des quizz et des concours et profitez au maximum de ces élans d’exposition. Offrez des cadeaux si vous en avez la possibilité mais aussi des récompenses et décernez des trophées.

3. Engagez des conversations sur les autres blogs

Soyez actif sur les autres blogs mais faites en sorte que cela soit dans les deux sens. Permettez aux autres d’émettre leurs avis sur votre blog pour les inciter à engager la conversation. Posez des questions. Sur facebook, cela se traduirait par des commentaires sur les murs des fans et retweetez aussi les tweets de vos followers. Souvenez-vous que sur les réseaux sociaux le but est de permettre aux personnes de communiquer et d’échanger les idées.

4. Attirez l’attention en utilisant des titres accrocheurs

Pensez au dernier titre d’article que vous avez lu et qui vous est resté en tête. Vous vous en souvenez probablement à cause de son titre accrocheur. Votre contenu doit avoir un titre qui attire immédiatement l’attention du lecteur ou du follower. Soyez spirituel et mordant à la fois lorsque vous rédigez votre titre. Aussi, utilisez des images attirantes. Mettez-vous à la place du lecteur et choisissez une image attractive qui donne envie de lire le contenu.

5. Soyez captivant (et même provoquant s’il le faut)

Ne partagez pas de contenu que le lecteur a du lire des centaines de fois. Internet grouille de concepts, d’articles et d’idées ordinaires, sortez du lot. N’utilisez pas le même ton informatif et monotone qui caractérise la plupart des sites et choisissez des sujets intéressants que le lecteur aura envie de lire. Mettez-vous, encore une fois, à sa place et rédigez. Cherchez les scoops et les révélations mais vous pouvez aussi provoquer et créez la controverse.

6. Écrivez sur d’autres blogs en tant qu’invité

En postant sur d’autres blogs, vous ferez parler de vous. Évidemment, il serait bien de le faire sur des blogs bien positionnés, dans les premiers résultats de recherche de Google ou sur ceux qui ont de la notoriété. Faites-vous remarquer en vous faisant inviter pour écrire sur certains blogs reconnus et invitez des blogueurs à écrire des articles sur votre page.

7. Facilitez la souscription à votre blog

Favorisez le partage et faites en sorte que les outils pour s’abonner à votre blog soient accessibles. Si vous le faites, à chaque fois que vous postez un article ou que vous en mettez un à jour, l’abonné recevra une alerte mail pour le prévenir de cet ajout.

Plus vos postes sont partagés et plus vous gagnez en visibilité. Essayez les stratégies proposées plus haut pour que votre contenu soit propagé. Motivez vos lecteurs et souvenez-vous que le succès de votre stratégie dépend du degré d’implication de votre audience.

Source

Si vous avez aimé cet article, prenez 5 secondes pour le partager.