8 outils essentiels pour réussir sa stratégie des médias sociaux

 social mention

Il s’agit pour l’instant du meilleur outil de suivi. Il vous permet de savoir ce qu’il se dit et ce qu’il se fait sur les réseaux sociaux en un click.

boardreader

Un autre outil de suivi gratuit et spécialisé dans les forums.

addictomatic.com logo

Permet de suivre les discussions sur les réseaux sociaux, y compris les Blogs de Google et les tags de Delicious.

 hootsuite logo

D’après Pete Cashmore de Mashable ; “HootSuite est un outil essentiel pour gérer les réseaux sociaux en permettant aux équipes de suivre efficacement les discussions et mesurer les résultats des campagnes”.

radian6

C’est un autre outil pour les entreprises mais qui peut être utilisé par les petites agences. Radian6 permet d’écouter, de mesurer, de comprendre et d’interagir avec votre audience. Toutefois, cet outil est payant.

sysomos logo

Similaire à Radian6, il s’agit d’un outil payant qui possède presque les mêmes caractéristiques que le premier.

surveymonkey

Le kit de survie ! Permet de suivre les utilisateurs, le marché et recevoir les impressions.

Google_consumer_surveys

Très utile pour vérifier les résultats de votre stratégie et les concepts social média.

Source

Combiner Social Média et référencement SEO ?

Si vous avez une activité en ligne à succès c’est que vous maitrisez un tant soit peu le SEO. Le référencement organique vous permet d’attirer les visiteurs sur votre site web, c’est là qu’ils sont supposés trouver le produit ou le service qui les intéresse.

Même si vous êtes le roi du référencement SEO, vous devez prendre en considération les derniers changements dans les algorithmes de Google (et des autres moteurs de recherche) pour que vous puissiez mettre à jour votre site et améliorer votre positionnement par rapport à votre marché cible. Ces derniers changements donnent une place importante aux signaux sociaux et intègrent les médias sociaux dans leurs résultats de recherche.

L’impact du Social Média sur le référencement SEO

Il est primordial d’apprendre à utiliser convenablement les médias sociaux pour améliorer son référencement et attirer de nouveaux visiteurs. La plupart des entreprises possèdent aujourd’hui un compte Facebook et souvent un Twitter. Si votre compagnie n’en possède pas, elle est forcément considérée comme moins professionnelle ou moins crédible aux yeux des consommateurs (c’est injuste mais c’est comme ça). De plus, l’utilisation de ces deux réseaux (et d’autres ; Pinterest, Google+ …) peut vous aider à améliorer votre positionnement sur les moteurs de recherche.

L’un des paramètres pour Google et pour d’autres moteurs de recherche d’évaluer les sites est le nombre de liens qui pointent vers ce dernier. Les réseaux sociaux vous permettent incontestablement d’acquérir un nombre incalculable de liens.

Par exemple, si votre page Facebook contient un lien vers votre site. Vous possédez déjà un lien. Par contre, si vous encouragez vos fans à partager ce lien, par le moyen -par exemple- d’un concours qui permet à ceux qui postent le lien sur leur page de gagner un coupon ou n’importe quel autre récompense, vous gagnez une multitude de liens qui pointent vers votre site et votre niveau sur les moteurs de recherche va par conséquent augmenter.

Référencement grâce à YouTube

En plus de vos comptes Facebook et Twitter, créez une chaine Youtube et postez des vidéos régulièrement dans le but de promouvoir votre activité. Google met plus l’accent sur les sites qui proposent des médias que sur ceux qui n’en proposent pas. Si vous n’utilisez pas les vidéos dans votre stratégie marketing, vous avez moins de chance d’être retrouvé dans les premiers résultats de recherche et peut être même que vous n’atteindrez jamais la première page de Google.

De plus, lorsque vous postez une vidéo sur Youtube, vous avez la possibilité de créer un titre sur mesure et de choisir des tags spécifiques. Profitez des techniques traditionnelles de référencement et utilisez vos mots clés dans le titre, la description et les tags. Vous serez repéré par les internautes mais aussi par les moteurs de recherche plus facilement.

En plus de Youtube, vous pouvez même poster une vidéo directement sur votre site. En effet, comme le but est d’attirer les visiteurs vers votre site pour obtenir plus de conversions donc autant poster la vidéo directement sur l’une de vos pages.

Pinterest, le réseau qui monte

Profitez de la popularité croissante de ce réseau social pour partager votre contenu. En effet, plus un site a de l’autorité et plus les liens qui y sont postés sont susceptibles d’apparaitre dans les résultats de recherche. N’oubliez pas de « référencer » vos images car Google est aussi favorable à l’indexation des images que celles des vidéos.

N’oubliez pas d’ajouter vos mots clés à vos contributions pour que celles-ci soient indexées dans Google et d’intégrer le bouton « Pin it » à votre blog, ceci facilitera le partage pour vos abonnés. Vous pouvez même lier votre compte Pinterest à votre compte Facebook pour que vos publications sur le premier apparaissent sur le mur du second.

Conclusion à propos du référencement social média

Le marketing internet est dynamique et en pleine évolution, il ne suffit donc pas de connaitre les rudiments du référencement organique et de continuer à référencer des sites à l’ancienne, sauf si vous voulez garder le même type de consommateurs auxquels vous aviez droit dans le temps.

Vous devez intégrer les nouvelles techniques SEO et les nouveaux outils dans votre stratégie de référencement pour continuer à bien vous positionner et à attirer de nouveaux clients.

12 moyens d’obtenir plus d’engagement de la part de ses clients sur les médias sociaux

Pour ceux d’entre nous qui passent leur vie devant l’écran d’un ordinateur à suivre les tendances, il est clair que les médias sociaux ont créé d’énormes opportunités pour les marques de se rapprocher de leurs clients.

Ceci dépend en grande partie de leur budget mais les marques sont aujourd’hui capables de suivre les consommateurs et d’évaluer précisément leurs motivations et leurs intérêts.
Lorsque l’on ne dispose pas d’un budget énorme, comment augmenter votre audience ? Sur quoi se concentrer en priorité ? Et, comment engager les clients ? Cet article se concentre sur la partie engagement :

1. Envoyer le bon message à la bonne audience à travers le bon canal est plus un art qu’une science : Si vous ne déterminez pas votre audience, vous risquez de parler à dans le vide. Et si vous parlez dans le vide, vous perdez votre temps et votre argent. Avant de tweeter à tout va, prenez le temps de déterminer ceux à qui s’adresse le message.

2. Comme pour toute relation, les médias sociaux ont besoin de temps pour se développer : vous devez, en tant que marque, développer la confiance avant de solliciter de la loyauté. Vous pouvez avoir recours aux promotions et aux offres exclusives pour développer cette confiance tant recherchée.

3. La qualité prime sur la quantité : Il vaut mieux envoyer un Tweet de valeur que 10 superflus. Si vous postez n’importe quoi sur le web, vous êtes en train de perdre votre temps. De plus, le timing est très important. En effet, poster en dehors des horaires de connexion de votre audience implique moins de retombées.

4. La règle des 90/10 : 90% de votre contenu doit être à but informatif contre 10% à but promotionnel.

5. Sur une échelle de 100 sur Facebook ; un “partage” vaut 90 points, un “Commentaire” vaudrait points et un “J’aime” ne vaut qu’1 point : Vos postes doivent être courts et pertinents. N’abusez pas non plus de la fréquence des postes ; 2 ou 3 postes par jour est une fréquence optimale (cela dépend aussi de ce que vous offrez).

6. Si vous ne réussissez pas à être consistent et réceptif aux demandes de vos followers, laissez tomber les médias sociaux : il est primordial de répondre aux commentaires et aux suggestions de vos followers. N’effacez jamais une critique de votre mur Facebook, cela aura comme résultat un client insatisfait. Répondez plutôt le plus rapidement possible avec courtoisie et essayez de résoudre le problème. Des études ont montré qu’une plainte résolue donne lieu à un client 8% plus loyal envers la marque.

7. Les images et les vidéos rapportent 40% plus d’engagement que les postes : l’homme est visuel, utilisez donc Pinterest, par exemple, comme un outil de communication plutôt que comme un outil de curation. Et si vous utilisez les vidéos, faites qu’elles soient inférieures à 90 secondes. Si vous utilisez votre iPhone pour le faire, filmez en positionnant l’appareil horizontalement, et un son audible est très important.

8. N’utilisez votre site web que comme un recueil d’informations : les temps où l’on communiquant exclusivement via son site web sont révolus.

9. Pensez à ouvrir un chat Twitter où les experts peuvent discuter : les chats de Twitter sont un outil très important.

10. Un autre exemple d’outils efficaces, Hootsuite, utilisé par de nombreuses petites entreprises. Il existe aussi d’autres outils et applications destinées directement aux entreprises comme MailChimp, Trendspottr, Chime.in et InboxQ.

11. Si vous travaillez dans un domaine où les interactions entre les ventes et les clients sont décentralisées, centralisez votre effort média social : vu la nature spéciale de Twitter et Facebook, vous ne pourrez pas gérer plusieurs chefs dans la même cuisine. Votre stratégie social média se base sur la rapidité de la réaction, vous devez donc communiquer avec vos agences. Aussi, évitez d’avoir plusieurs administrateurs sur votre page Facebook.

12. Il a été démontré que les toilettes sont le meilleur endroit pour engager les clients : pensez à placer des QR codes sur la porte des WC.

Source

[Rebranding] Renouveler son image de marque, 4 raisons de l’envisager

Quel est l’intérêt d’une refonte de son image de marque ?

La refonte ne répond pas nécessairement aux attentes et aux besoins de l’entreprise de manière directe, mais plutôt aux attentes de ses clients. C’est pourquoi, et pour mesurer l’importance d’une refonte, il faut prendre en compte l’accessibilité et la différenciation du marché, la connaissance de la marque, la pertinence et la vitalité, la personnalité des clients, leurs préférences, leurs usages et la connectivité émotionnelle.
Si votre entreprise peut améliorer sa relation avec ses clients dans un de ces domaines, alors vous pouvez considérer sérieusement une revitalisation de votre image de marque.

Raison #1 : Avantage concurrentiel
Votre marque est le visage public de votre activité. Et puisque le climat économique change, vous devez vous adapter et changer à votre tour. Une refonte bien élaborée permet à votre entreprise de refléter les dynamiques du marché et donc de gagner un avantage compétitif pour devenir un des leaders de l’industrie. Dépassez vos concurrents et augmentez votre part de marché à travers une image actualisée. En revitalisant le message de votre marque, vous pouvez anticiper une perte de confiance de la part des clients ou/et une rentabilité décroissante.

Raison #2 : Simuler une croissance
La refonte peut servir à réduire les couts des opérations et à s’adresser plus efficacement aux clients. Lorsque la diversité des produits et la complexité du portfolio réduit l’impact de la marque, une refonte peut combattre la fragmentation de l’audience et gommer l’incohérence tout en simulant la croissance. En grossissant, l’actualisation de l’image de l’entreprise peut satisfaire la curiosité du consommateur et sa soif de nouveauté. Dans ce sens, la refonte traduit l’expression de l’évolution de l’entreprise.

Raison #3 : Expansion du marché à long terme
Lorsqu’une entreprise s’agrandit et prospère, généralement, ses produits ont besoin d’une petite refonte pour refléter ce nouveau statut. Toute compagnie émergente qui ne suit pas ce processus risque de se faire dépasser par la concurrence. Le budget limité en matière d’image de marque caractéristique aux petites entreprises n’est pas compatible avec la croissance de celle-ci.

Raison #4 : Innovation = rentabilité
Un changement d’image de marque pour une entreprise reflète inévitablement un changement de taille et de positionnement sur le marché, mais il reflète aussi un changement de technologie et un désir d’innovation. En effet, la prospérité économique et l’amélioration technologique vont de pair. D’ailleurs, les entreprises qui évoluent dans le monde de l’internet et des hautes technologies sont plus susceptibles que les autres de changer leur image de marque plus souvent. Les responsables de ce genre de sociétés revitalisent leur image proportionnellement à l’évolution de leur produit. Et puisque, comme nous l’avions déjà noté, votre image de marque est le visage public de votre activité, lorsque cette image échoue à refléter le niveau de technologie et d’innovation que vous avez atteint et que vous proposez, vos clients risquent de supposer que vous avez aussi échoué au niveau de cette innovation. Vos concurrents qui ont plus recours que vous à la revitalisation de leur image risquent de vous dépasser en termes de réputation et de rentabilité même s’ils n’ont pas votre niveau de technologie.

Quelle que soit votre raison de rénover votre image, celle-ci doit être fidèle aux services que vous proposez. Elle est essentielle pour communiquer à vos consommateurs le niveau de qualité que vous avez atteint. De plus, cette refonte peut aussi avoir des effets bénéfiques sur la culture interne de votre entreprise et revigorer vos salariés. Surtout si vous les incorporez dans le processus de rajeunissement et que vous prenez en compte leurs remarques concernant cette nouvelle image que vous voulez donner. Ainsi, l’image externe sera encore plus en accord avec la culture interne de l’entreprise.

Source

Le partage social, une nouvelle façon de référencer les sites ?

Tout le monde parle de l’influence des médias sociaux sur le référencement SEO mais à quel point ? Voici quelques idées sur la réelle influence du partage social sur les résultats de recherche et comment en profiter pour optimiser son référencement sur Google :

1 – Augmentez le nombre de partages

Même si l’on n’a aucune certitude sur le sujet, il existe des signes de la part de Google et de Bing que le nombre total des signaux sociaux (le nombre de fois que votre contenu est partagé sur Google+, Facebook, Twitter, etc…) joue un rôle important et agit pour refléter votre autorité sociale. Mais prendre en compte les signaux sociaux en tant qu’indicateur de l’autorité a des limites car il est facile de tricher en achetant des followers ou de n’importe quelle autre façon qui va à l’encontre des recommandations de Google dans la façon de construire des liens. De nos jours, il est difficile de se rendre compte si Google peut faire la différence entre les vrais et les faux signaux mais soyez certains que dans le futur il en sera capable.

C’est pourquoi il est déconseillé d’utiliser ce genre de méthodes même si elles pourraient avoir des effets bénéfiques à court terme, elles seront surement pénalisées un jour ou l’autre pour mener à une perte de temps et d’argent. Il est donc préférable de se concentrer sur un réel contenu pertinent et sur les appels à l’action pour se construire une réputation sociale durable. Utilisez des outils comme Digg pour propager l’info et faire en sorte que votre contenu soit partagé sur les réseaux sociaux.

2 – Augmentez la perception de votre autorité

Le plus gros avantage des réseaux sociaux c’est leur aptitude à partager l’information en brisant les barrières et en vous aidant à atteindre un nouvel auditoire qui pourrait vous aider à partager votre contenu en un rien de temps. C’est pour cette raison que l’utilisation des réseaux sociaux pour augmenter votre autorité est aussi importante que travailler à augmenter le nombre de fois où votre contenu est partagé.

Google et Bing ont, tous les deux, indiqué que les signaux sociaux jouent un rôle dans l’algorithme des résultats de recherche et que l’autorité de l’utilisateur influe sur la perception de la valeur de ces signaux.

En réponse à la question posée par Danny Sullivan de Search Engine Land aux représentants de Google et de Bing : “Est ce que la valeur du lien change selon l’autorité de la personne qui le partage ? », ces derniers ont répondu :

“Oui.” [Bing]

“Oui, nous prenons en compte ce paramètre, l’autorité de l’utilisateur est indépendante du PageRank mais elle a un poids dans les résultats de recherches ordinaires.” [Google]

Être une autorité sur les réseaux sociaux offre donc de nombreux avantages car non seulement votre contenu est partagé plus que les autres utilisateurs (les internautes ont tendances à partager le contenu des experts dans le domaine plus que celui d’un internaute lambda) mais aussi parce que vos signaux deviennent plus importants aux yeux de Google et de Bing.

Évidemment, pour augmenter votre autorité il vous faut du temps et du travail car vous devez fournir un effort pour attirer de nouveaux auditeurs et varier votre contenu partagé pour améliorer votre réputation et vous positionner comme un expert dans votre domaine. Toutefois, ces efforts ne requièrent pas plus de temps et d’effort que la construction des liens dans le référencement organique (même si elles mènent à plus de partage et que ce partage et plus personnalisé que la méthode classique), il est donc clair que cela vaut la peine d’être poursuivi.

3 – interagissez avec des utilisateurs qui possèdent déjà de l’autorité

Puisque les réseaux sociaux permettent d’engager et de communiquer avec de nouveaux followers, le contraire serait aussi valable. Les réseaux sociaux vous permettent de communiquer avec les utilisateurs qui possèdent déjà de l’autorité et qui peuvent partager votre contenu avec leurs followers à eux, ce qui a le mérite de décupler l’effet escompté par le partage de contenu.

Pour que ces personnes, qui sont déjà très occupées à soigner leur réputation et qui sont très à cheval sur le contenu qu’ils partagent s’intéressent au votre, vous devez d’abord :

  1. Identifier les utilisateurs qui ont de l’autorité : pour entamer ce processus, vous devez d’abord identifier quelques utilisateurs qui ont de l’autorité. Gardez en tête que les utilisateurs de ce genre, ne correspondent pas tous avec votre audience et la cible que vous visez, essayez de retrouver ceux qui sont vus comme des experts dans le domaine spécifique autour duquel vous voulez construire votre réputation.
  2. Construire une relation progressivement : la meilleure façon d’intéresser un expert de ce poids est de partager son contenu. Partagez donc ses articles de blog et retweetez ses tweets dans le but d’amener du trafic vers son site. Vous pouvez aussi poster des commentaires pertinents sur son blog de façon à le féliciter pour son expertise et à montrer que vous êtes vous-même un connaisseur, à votre niveau.
  3. Le contacter lorsqu’il existe une opportunité qui soit bénéfique dans les deux sens : ne vous attendez pas à ce que l’expert partage votre contenu à moins qu’il existe une plus-value pour son audience à lui. Par exemple, s’il publie un article qui soit en rapport avec votre domaine de compétence, demandez-lui de promouvoir votre article sur le même sujet.

Sachez enfin que la construction d’une telle relation nécessite un peu de temps. Toutefois, les résultats sont très significatifs en matière d’augmentation de trafic et de gain d’autorité.

Source

Les 5 règles d’or du marketing social média

Tout tourne autour des médias sociaux aujourd’hui, il s’agit en plus un outil marketing très efficace que les petites et moyennes entreprises ne doivent absolument pas négliger. Voici les 5 règles d’or pour que votre entreprise puisse se faire un nom sur les réseaux sociaux.

1. Établir et maintenir une image constante :
• Ceci est valable pour tous les domaines et pas seulement sur internet.
Soyez cohérent sur tous vos supports ; point de vente, site web, profil social, blog… et pas que visuellement, le contenu, le ton et la structure doivent l’être aussi.

2. Définir sa cible selon les personnalités et non démographiquement :
• les temps où l’on demandait « D’où venez-vous ? », « Quel âge avez-vous ? » ou « Dans quel département résidez-vous ? » sont révolus.
• Il est vrai que ceci pourrait être intéressant mais les bonnes questions d’aujourd’hui sont « Que faites-vous ? », « Quels sont vos centres d’intérêt ? » et « Qu’est ce que vous aimez ? ».
• Grâce aux réseaux sociaux, vous avez  désormais la possibilité de comprendre le comportement des consommateurs, au lieu de qui ils sont.
• Cela donne lieu à un marketing plus personnel et plus pertinent.

3. Être visuel :
• Les Marketers ont toujours affirmé que le contenu est roi, en fait c’est juste une partie d’un ensemble plus complexe.
Les images ont pris le dessus avec l’avènement des médias sociaux, surtout avec Pinterest, Instagram et la Timeline de Facebook.
• Nous sommes tous comme des enfants devant un livre d’images, nous sommes attirés par les photos et les couleurs.
Les images peuvent générer plus d’émotions qu’un simple texte.
Avec si peu de temps à disposition, les images sont un moyen rapide de capter l’information.

4. S’instruire :
Les moyens d’information ont radicalement changé.
• GOOGLE
• Si vous avez une question, si vous ne savez pas comment faire une chose, demandez à Google.
• Consultez les blogs de marketing digital comme Mashable et Techrunch et même le nôtre pour trouver des astuces qui vous aideront à optimiser votre utilisation professionnelle des médias sociaux.

5. Etre social. Le mot clé = partager :
Plus vous êtes social et plus vous avez de chance d’être retrouvé.
• Faites entendre votre voix sur les réseaux sociaux les plus compatibles avec votre activité. Tout le monde utilise Facebook et Pinterest, si votre activité s’adresse plutôt aux professionnels, essayez Linked In.
• Si vous êtes un expert dans votre domaine, les autres voudront certainement écouter ce que vous avez à dire, communiquez ! Créez un blog et répondez aux questions que vous recevez de la part de vos clients. Partagez ensuite ces interventions sur les réseaux sociaux et les forums, devez un ambassadeur.
• Demandez aussi des évaluations. Cela vous procurera de la crédibilité et de l’autorité.

Source

[infographie] Réussir sa campagne d’emailing en 10 points

Selon cette infographie, les 10 points essentiels pour réussir une campagne d’emailing sont :

  1. définir le but de la campagne
  2. préparer sa liste de mails
  3. établir un calendrier
  4. envoyer des mails lorsque le destinataire est réceptif
  5. réaliser un mail attractif
  6. utiliser un titre accrocheur
  7. utiliser un appel à l’action (call to action)
  8. personnaliser son mail
  9. ajouter un lien pour se désinscrire
  10. suivre les retombées

Source

 

Le rap du community manager (la suite)

Pour avoir de la gueule sur Google, pour être le king sur Bing
C’est un SEO qu’il te faut, un pro du social marketing
Optimisé 2.0, un petit web relooking,
Tes concurrents vont tomber par terre comme des quilles de bowling
Une campagne emailing, de New York à Beijing
Payée en Dollar, en Euro, en Yen ou en Livre Sterling
sur les réseaux sociaux, Veille et monitoring
Facebook, Twitter, Viadeo, stratégies web et Branding
gestion de crise si t’as le blues, E-réputation si t’as le swing
ton positionnement est à la loose ? des travaux de backlinking
affiliation et sponsoring, visibilité sans forcing
community manager, winner, il travaille au feeling

Episode 1

A quel point peut-on maitriser son identité numérique ?

Lorsque l’on parle d’identité numérique dans le domaine de l’entreprise on pense directement à l’e-réputation. Même si vous faites tout ce qu’il faut pour la maitriser, le web 2.0 est tellement vaste que certains détails peuvent vous échapper. En effet, tout est aujourd’hui sujet à commentaire, critique et parodie.

N’avons-nous pas droit à l’oubli numérique ?

Les données sont beaucoup plus faciles à publier qu’à retirer car Internet n’oublie jamais. Et plus votre visibilité augmente, plus les risques de débordements augmentent. En effet, il suffit d’un mauvais commentaire sur un site ou un forum mieux référencé que vos supports numériques et là c’est le drame ! (j’ai failli poster des exemples de cas flagrants mais j’ai pensé que ça ne se faisait pas entre concurrents).
Bref, cela peut être justifié mais dans d’autres cas ce sont vos rivaux qui mettent en cause vos produits/services pour des raisons pas très éthiques. Il faut donc trouver le moyen de dépasser cette mauvaise publicité.

Comment rattraper le coup ?

D’abord supprimez tous les comptes et les profils sociaux que vous ne gérez plus et si vous êtes quand même victime d’une mauvaise publicité, il existe plusieurs moyens de rectifier le tir :
Poster plus de contenu positif pour noyer le contenu négatif et l’empêcher d’apparaitre dans les premiers résultats de recherche.
Répondre sur les forums, les profils sociaux ou les sites sur lesquels vous êtes mis en cause.
Ne cliquez plus sur les liens qui parlent de vous car vous aidez la page en augmentant le nombre de visites, donc en contribuant à son référencement et par conséquent vous améliorez sa visibilité.
Ecrire au webmaster ou au modérateur du site pour lui demander de supprimer les propos diffamatoires ou demander un droit de réponse (sans menaces de préférence).
Envoyer une demande de suppression à Google via leur formulaire dédié.
Porter plainte contre l’auteur ou le site si vous jugez que les propos sont injustes.

Comment éviter que cela se reproduise ?

Effectuer des curations, des recherches régulières sur Google et utiliser les bons outils pour savoir ce qu’il se dit sur vous et sur votre entreprise sur la toile.
Avoir recours à des professionnels de l’e-réputation pour une présence en ligne bien maitrisée.
• Et enfin réfléchir à deux fois avant de poster n’importe quoi au nom de votre entreprise sur le net.

En consclusion, sur le web 2.0, il ne faut pas seulement être visible, il faut en plus travailler et échanger pour soigner son e-réputation.