Les 7 péchés capitaux du webmarketing

Certaines entreprises se frayent un chemin facilement dans le monde du web marketing tandis que d’autres connaissent des moments difficiles. En effet, il est quelques fois difficile d’apprendre toutes les stratégies, les techniques, les astuces, les plates-formes, etc… et appliquer ces connaissances sur le terrain. Si cela est votre cas (ce que je ne vous souhaite pas), il se peut que vous êtes en train de commettre un ou plusieurs des 7 péchés capitaux du marketing.

1. Ne pas répondre à son auditoire média social.

C’est bien de construire une présence en ligne pour votre entreprise à travers les médias sociaux et de partager les mises à jour de votre business, les dernières offres, les promotions et d’autres infos sur Twitter, Facebook et Google+, mais ce n’est certainement pas suffisant.

La clé du succès d’une stratégie des médias sociaux c’est la communication avec son auditoire. Il faut en effet répondre à ses clients/followers/fans et construire une relation dans les deux sens. Et pour cela vous devez :

  • Surveiller votre @entreprise sur Twitter et répondre à ceux qui mentionnent votre nom. Un simple “Merci”, un compliment ou une réponse rapide à un consommateur permet d’établir une relation de loyauté avec vos followers.
  • Répondre aux postes effectués sur votre mur Facebook, aux commentaires de vos photos, vidéos ou liens.
  • Interagir avec les personnes qui commentent ou partagent vos postes sur Google+.
  • Répondre aux commentaires sur votre chaine YouTube.

Gardez aussi en tête que ceux qui vous mentionnent ne le font pas toujours sur votre profil social et il se pourrait carrément qu’ils ne mentionnent pas votre @entreprise. Pour ne rien rater de ces mentions, n’hésitez pas à :

  • Surveiller en effectuant des recherches régulières les mentions relatives à votre produit, entreprise, service. Utilisez la boite de recherche Twitter ou des outils comme HootSuite or Tweetdeck.
  • Effectuez des recherches concernant votre marque ou votre entreprise sur Google+. Vous pouvez évidemment sauvegarder cette recherche pour y revenir régulièrement.
  • Abonnez-vous à des alertes mails pour être mis au courant des dernières mentions sur les réseaux sociaux, les blogs et autres sources en ligne.

2. Ignorer les outils analytiques.

Lorsque vous essayez de générer du trafic vers votre site, vous allez embarquer dans des domaines aussi variés que la publicité en ligne ou le référencement. Vous devrez essayer plusieurs stratégies avant de trouver celle qui convient le mieux au site de votre entreprise. Vous pourrez gagner un temps précieux en ayant recours aux analytics pour ne pas vous disperser.

Trouver la bonne stratégie revient à repérer les sources de trafic qui génèrent des visiteurs qui ne font pas que passer sur votre site, mais plutôt celles qui engendrent des conversions.  Google Analytics peut vous aider à déterminer la technique marketing qui mène aux meilleurs résultats.

3. Ne pas diversifier son effort marketing.

Lorsque vous aurez trouvé la stratégie la plus efficace, il ne faut cependant pas mettre de coté toutes les autres. Il existe des stratégies qui sont plus efficaces que d’autres du point de vue de la visibilité et de l’exposition, ne passez donc pas à coté. Et souvenez-vous du vieil adage « il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier ».

De plus, si vous utilisez différent outils de marketing, vous ne serez pas dépassé si l’un d’eux commence à décliner. Vous serez content de réaliser que vous disposez de plusieurs autres manières de faire la promotion de votre produit.

4. Ne pas créer une présence en ligne constante.

Pour construire une présence en ligne significative, il faut que votre site web, que vos profils sociaux et que tout votre contenu représente votre marque. Si vous utilisez un logo comme image de marque, il faut celui-ci apparaisse sur vos différents profils sociaux. Si votre site web affiche une couleur spécifique, celle-ci doit être adaptée à vos profils et à tous vos supports en ligne. Le but est que peu importe où l’on tombe sur vous, il faut que les internautes qui visitent vos autres supports ressentent de la continuité.

5. Ne pas utiliser tout votre effectif pour la stratégie marketing.

Savez-vous que le webmarketing n’est pas réservé qu’au département marketing ? Si vous êtes aux commandes d’une grande entreprise qui emploie de nombreux salariés, vous disposez d’un énorme potentiel en matière de marketing. Par exemple, vous pouvez utiliser pour certaines taches, les personnes évoluant aux postes suivants :

  • Votre service après vente SAV peut prendre en charge la réponse aux questions sur vos profils sociaux. Ils peuvent aussi donner des idées aux rédacteurs web de votre site ou blog (pour la Foire Aux Questions par exemple).
  • Votre département de vente pourrait vous aider à créer des sujets d’articles de blog en vous indiquant les sujets qui intéresseraient le plus les clients potentiels.
  • Les membres du service de développement de produits peuvent rédiger des articles à propos de leurs produits ou de leurs services pour le blog également.

6. Ne pas garder un œil sur le travail des consultants ou des agences.

Si vous avez décidé d’externaliser la partie médias sociaux ou référencement de votre stratégie marketing vers une agence web ou une agence marketing, il faut que vous gardiez un œil sur ce qu’ils diffusent au nom de votre entreprise. Même s’il s’agit d’une grande agence aux références importantes, vous devez savoir si votre dossier est traité par un cadre confirmé de l’agence ou déposé sur le bureau d’un stagiaire.

C’est pourquoi vous devez surveiller et être mis à jour par votre consultant à propos des efforts fournis pour votre entreprise. Assurez-vous de votre coté que les messages diffusés au nom de votre entreprise correspondent à l’image que vous voulez donner d’elle (que ce soit pour les tweets ou pour les demandes de partenariat). Chaque information diffusée risque d’être la première impression d’un potentiel nouveau client à propos de votre entreprise. Il faut donc qu’elle soit optimale !

7. Ne pas prendre en compte le marketing local.

Si vous possédez un business local, vous devez absolument prendre en compte le coté local du marketing :

  • Assurez-vous que votre adresse et votre numéro de téléphone soient sur toutes les pages de votre site. Il faut aussi que l’information soit sous forme de texte (pas une image) pour que les moteurs de recherche puissent la capturer.
  • Créez des profils sur Foursquare, Google Places, Yahoo Local, Bing Local, Yelp, Merchant Circle, Pagesjaunes, etc…
  • Utilisez les particularités locales des médias sociaux telles qu’une page Business local sur Google+ ou une page de fan Facebook sous la catégorie Business local. Utilisez les outils de recherche de Twitter comme FollowerWonk pour trouver des personnes résidant dans votre périmètre et utilisez Formulists pour trier vos followers par régions.

Source

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s